Make your own free website on Tripod.com

BILL ENGLISH & Le rapport Grudge 13

Page précedente

BILL ENGLISH
englishwilliam.gif

...la chose la plus effrayante dans le cadre des mutilations est qu'elles ne sont pas seulement perpétrées sur des animaux, mais que des humains furent aussi trouvés mutilés de manière semblable à ce que subit le bétail en diverses occasions. L'un des témoins les plus notables d'un tel événement est  Bill English, fils d'un député de l'Arizona et ancien Capitaine des Bérêts Verts. Il y a des années, Bill fut affecté à un "poste d'audit" de la RAF au nord de Londre en tant qu'analyste d'informations, et déclare avoir pu voir une copie — par erreur ou intentionnellement — d'un rapport intitulé "Grudge - Bluebook : Rapport No. 13", et décrivant en l'occurence un incident sur lequel il enquêta quelques années auparavant. Ce rapport au-dessus de top secret (classé à un niveau supérieur à celui de la bombe H) contenait quelques centaines de pages de récits d'enquêtes gouvernementales sur les ovnis, la récupération de crash d'ovnis, les enlèvements ou mutilations d'êtres humains, des rapports d'autopsies pratiquées sur des cadavres extra-terrestres provenant de divers sites de crashs, et des rapports extrêmement techniques traitant de la recherche sur l'antigravité, etc. English déclare avoir été constamment harassé depuis qu'il a rendues publiques les informations contenues dans ce document classé au-dessus de Top Secret. Il fut contraint de fuir l'angleterre et ne fut plus autorisé à retourner dans sa famille. English considérait apparemment, comme l'employé des Renseignements de l'Afrique du Sud l'a mentionné précédemment, que la "Sécurité Nationale" pouvait être mieux servie en avertissant le public de ce qui se passe plutôt que n'en parlant pas par peur de la réaction du public ou d'une autre raison quelconque.

Bill English indique qu'il fut, plusieurs années auparavant, membre d'une équipe d'investigation des Forces Spéciales qui fut dépéchée pour récupérer un appareil s'étant écrasé dans une zone de jungle épaisse. Ceci eut lieu alors Bill était capitaine des bérêts verts au Laos de 1969 à 1971, et l'avion dans lequel on envoya son équipe de 10 hommes pour aller investiguer sur place était de la classe des bombardiers B-52. Des communications provenant du B-52 avaient été reçues avant qu'il ne s'écrase indiquaient qu'il était attaqué par un OVNI, une grande lumière. L'avion fut retrouvé intact, reposant dans la jungle. Il n'y avait aucun signe d'un atterissage forcé. Seul l'arrière du fuselage montrait quelques dommages, mais il n'y avait aucun dommage sur la partie inférieure de la nacelle-moteur. Bien que l'avion fut totalement intact, l'équipage était mort. Il furent trouvés assis dans leurs harnais de sécurité, mais étaient mutilés — anus découpé et extrait du colon, apparemment avec certains morceaux de peau découpés du cou et de la machoire; les yeux et organes génitaux ayant été extraits à l'aide d'une chirurgie extrêmement précise, sans qu'aucun sang ait été versé nulle part. Le récit d'English pu être entendu à la radio dans le "Billy Goodman" talk show sur KVEG 840 AM, à Las Vegas dans le Nevada, le 1er Mars 1990 à 23 h.

Le sang et les organes biologiques pris sur les victimes animales et humaines sont d'après de nombreuses sources utilisés dans divers et différents buts, dont chacun est en total accord avec la nature malveillantes de ces créatures. L'Officier de police Don Ecker de l'Idaho révéla à un public de plus de 400 enquêteurs chevronnés lors du symposium du MUFON de 1989 qui se tint à Las Vegas, qu'il avait personnellement enquêté sur de telles mutilations humains dans l'état dont il était originaire. Il tenta même de demander à avoir accès aux cas similaires ayant pu être archivés dans l'Informatique du Département de la Justice, mais reçu pour réponse que les fichiers concernant ces cas étaient classés secret et fut avertit de cesser à l'avenir toute tentative de demande de telles données. Ecker eu deux autres de ses amis, également membre des forces de l'ordre, qui tentèrent d'obtenir de telles informations, mais qui se trouvèrent également face à un mur.

Nombre de chercheurs impliqués dans cet effort pour éduquer le public se considèrent comme des Américains patriotes entièrement dévoués à la forme de gouvernement constitutionnelle telle qu'elle fut établie par nos ancêtres; la même constitution que l'ensemble des fonctionnaires des Renseignements et de l'Armée U.S. ont fait le serment de défendre et de soutenir. Si l'un d'entre eux avait possédé un niveau d'accréditation de haut-niveau tel que ceux que possèdent de nombreux employés des renseignements, il aurait été de leur honneur patriotique d'honorer cette accréditation de sécurité et de garder tout secret nécessaire à notre sécurité nationale aussi longtemps que cela aurait été dans l'intérêt de notre sécurité et dans celui de notre gouvernement constitutionnel.

Il existe cependant de nombreux pouvoirs non-élus ou des éléments d'un "gouvernement secret" travaillant au sein du gouvernement constitutionnel, dont beaucoup sont tombés sous l'influence des forces extra-terrestres, qui ne travaillent pas pour les intérêts du gouvernement constitutionnel comme nous allons le voir. Ceux-ci sont ceux qui sont poussés à détourner les lois de la sécurité nationale de notre nation d'une façon en fait destructrice pour la République américaine. Il est affirmé à de nombreux employés du gouvernement des plus significatifs qu'il est de leur devoir d'Américain de cacher l'existence d'une menace extra-terrestre au public Américain. Un tel secret n'est pas dans l'intérêt de notre sécurité nationale, et constitue en fait une violation de la constitution que nombre de ces employés militaires et du gouvernement ont juré de soutenir et de défendre.

Peut-être Bill English réalisa-t-il cela, et fit ce qu'il pensait être son devoir de patriote Américain - c'est-à-dire montrer cette menace telle qu'elle est. Cacher au Public Américain l'existence d'une telle menace ne peut en aucun cas servir les intérêts de la Sécurité Nationale mais seulement ceux de la destruction Nationale. Quand bien même le gouvernement penserait pouvoir défendre seul notre nation contre une telle menace tout en en cachant l'existence au public Américain par peur d'une panique, etc., il seraient dans l'erreur, car ne pouvant y parvenir sans l'assistance et la coopération du public Américain, comme dans toute "guerre". Les citoyens d'une nation ne supportant pas un tel effort amèneront finalement cette nation a perdre toute guerre contre un ennemi extérieur d'égale puissance, et particulièrement contre un ennemi plus puissant, et ce quelque soit la manière dont ce "gouvernement" se batte.

De nombreuses personnes travaillant dans les hautes sphères gouvernementales sont succeptibles de servir sans le savoir le plan extra-terrestre (saurien), simplement en "suivant les ordres" de leurs supérieurs, de puissants fonctionnaires succeptibles de se vendre a un plan de conspiration ou même un plan "extra-terrestre" en echange de certaines promesses, et pouvant même être implantés ou controlés mentalement par le biais de certaines méthodes de technologies extra-terrestre, fait très bien documenté parmi les cas d'enlèvement comme nous le verrons, ou qui pourraient simplement suivre ce "plan" par crainte pour leur postes, leur familles, ou leur vies dans le cas où ils refuseraient de coopérer. Il y a donc ceux des médias qui sont utilisés par les pouvoirs draconiens, consciemment ou non, dans le but de désensibiliser toute une génération de personnes jeunes et de les conditionner à l'idée de "reptiliens" humanoïdes, présentés au travers de divers programmes de médias comme étant inoffensifs et amicaux. Il suffit d'observer les incroyables gains financiers de ceux promouvant cette idée au travers des différentes facettes médiatiques. Sont-ils "récompensés" pour leur obéissance ?

Il faut bien garder à l'esprit lorsque l'on lit ces rapports (fichiers) que l'on ne peut "condamner" un homme ou un groupe d'hommes ayant pu être exposé dans ces textes pour avoir été pris part dans la "Grande Déception". Bien que l'humanité dans son ensemble puisse être considérée comme ayant un certain dégré de responsabilité pour avoir "ouvert la porte" à cette invasion infernale et à l'infiltration de notre société, nous savons que nombre des personnes impliquées dans le scénario extra-terrestre le sont en toute ignorance, croyant que les sauriens ne sont là que pour mener la race humaine vers "l'éclairement". Ceci est une farce où les enseignements occultes inspirés par les races serpents à certains groupes sont en fait de simples méthodes de "contrôle" extra-terrestre, ou plutôt de méthodes inspirées des extra-terrestres permettant de décharger le contrôle que l'on peut exercer sur leurs esprits et leurs corps afin que les sauriens et leurs "alliés" non-physiques (i.e. les anges déchus ou créatures "infernales") puissent s'y introduire et prendre le contrôle du corps, de l'âme et des esprits de ce peuple.

Le Créateur rendit en des temps anciens un jugement et lança une malédiction sur la race serpent qui finira par s'accomplir (elle est actuellement en train de s'accomplir). Dieu n'aurait jamais rendu un tel jugement sur une créature sans qu'elle(s) n'ai(en)t un libre arbitre - en l'occurence un libre choix de rejeter le Créateur pour le maléfique en échange de pouvoir sur la race humaine, la terre, et au-delà. La race serpent fut la seule autre race physique, autre que la race humaine, ayant pu se rebeller contre le Créateur alors qu'elle était à l'origine et de loin la plus intelligente et avancée de tous les membres du royaume animal, et la seule créature à part l'homme ayant la capacité de "raisonner". Elle(s) ne possède(nt), contrairement à l'homme, aucune âme extérieure, mais furent néanmoins très proche de l'homme quant à leur capacité à discerner intellectuellement les divers développements et complexités de la nature. Une telle connaissance intellectuelle fut bien sûr, après la corruption absolue de cette "race", horriblement poussée à servir l'insatiable appetit de pouvoir et de contrôle de la race serpent.

Le Créateur ne souhaitant voir des âmes humaines détruites par ces pouvoirs draconiens, nous ne le souhaitont pas non plus. Toute exposition présentée dans le but de montrer un homme ou un groupe d'hommes impliqué dans la "Grande Déception" extra-terrestre n'a pas pour objectif de condamner les hommes impliqués à la destruction; mais plutôt de les avertir et de les éveiller hors de la transe dans laquelle ils sont plongés, qui constitue le résultat du "viol" continuel de leurs esprits par les "contrôleurs". Nous espérons qu'il sauront se détourner du Serpent et commencer à croire en "La Brebis" de Dieu, qui vint sur cette planète dans le but d'écraser la "Bête" ou le "Serpent" et son pouvoir sur la race humaine. Nous ne sommes, hors de la grâce et la miséricorde de Dieu Tout-Puissant, pas meilleur que tout autre homme tombé sous le "maléfice" de la race serpent. De plus, si Dieu choisit d'utiliser certains hommes comme les apôtres de la vérité, ce n'est certainement pas parce que nous ou qu'ils la déserve. Dans tout événement toute reconnaissance pour toute bonne chose pouvoir résulter de cet effort doit être rendue à Dieu seul.

Il existe, en ce qui concerne les mutilations de bétail, des indications qu'elles aient pu avoir lieu depuis la fin du 19ème siècle. Dans son livre "Anatomie d'un phénomène", le chercheur Jacques Vallée relate le récit extrêmement bien documenté d'un enlèvement/mutilation de bétail dans lequel un étrange appareil aérien fut impliqué. L'incident ne fut rapporté que par Alexander Hamilton (une figure historique bien connue et un membre remarquable de la Maison des Représentants à la fin du 19ème siècle). Hamilton signa une déclaration sous serment, certifiée par 10 membres éminents de la communauté de Leroy, au Kansas, où ils vécurent. Cette déclaration fut datée du 21 Avril 1897. Hamilton certifia sur son "honneur sacré" la véracité du récit suivant :

Cette nuit là, Hamilton fut réveillé par un bruit parmi le bétail. Aussitôt sortit dehors, lui et sa famille poussèrent un cri d'étonnement en voyant "vaisseau aérien" décrit comme étant en forme de cigare et faisant 90 m de long, descendant lentement au-dessus de leur troupeau de vaches, à environ 200 m de leur maison. Hamilton décrivit l'objet comme étant "...brillamment éclairé de l'intérieur... tout était entièrement visible - il était occupé par six des êtres les plus étranges que j'aie jamais vus. Ils barragouinaient ensemble, mais nous ne pouvions comprendre un mot de ce qu'ils disaient..."

Hamilton et son fils Wall, ainsi qu'un locataire du nom de Gid Heslip, se rendirent vers le troupeau où ils virent une génisse de deux ans meuglant et sautant, accrochée à une clôture. Ils trouvèrent un cable rougeâtre attaché autour du cou de la génisse, relié à l'appareil. Ils s'escrimèrent à détacher le cable de la clôture mais furent incapables de l'enlever du cou des vaches, et observèrent pendant ce temps le vaisseau, la génisse et tout le reste, s'élever lentement pour disparaître vers le nord-ouest. Il apprit le soir suivant que "...Link Thomas, à environ 5 ou 6 km à l'ouest de Le Roy, trouvit la dépouille, les jambes et la tête dans son champ ce jour-là. Pensant que quelqu'un avait dépecé une bête volée, il amena la dépouille en ville pour identification, mais fut extrêmement dérouté de ne pouvoir trouver de traces sur le sol souple. Après avoir identifié la dépouille comme portant ma marque, je rentrais à la maison. Mais chaque fois que voulait me plonger dans le sommeil, je voyais la chose maudite, avec ses grandes lumières et ses horribles occupants. Je ne sais si ce sont des démons, des anges, ou autre chose; mais nous les avons tous vus, ma famille entière a vu le vaisseau, et je ne veux plus jamais rien avoir à faire avec eux.

John A. Keel, dans son livre "Opération Cheval de Troie", confirme que de nouveaux cas de cette époque révèlent qu'une "vague OVNI" eu lieu en avril 1897, couvrant près de 5 états. Beaucoup des témoins rapportèrent le type d'occupants étranges et effroyables décrit par Hamilton, et Keel rapporte que ces créatures "firent un véritable effort pour se cacher ses témoins qui tombèrent sur eux accidentellement...". Ces créatures tentèrent-elles délibérément de cacher leurs caractéristiques reptiliennes, de peur que si les témoins avaient eu connaissance de leur véritable nature, les résidents très croyants de cette partie du pays ne se rassemblent ?

Une autre personne remarquable — l'un des nombreux membres gouvernementaux-militaires-industriels mettant aujourd'hui en avant la vérité de l'existence d'une race extraterrestre non-humaine — est l'as du ciel vétéran John Lear. Ce dernier fut durant quelques années capitaine dans une grande compagnie aérienne Américaine et testa plus de 160 différents types d'appareils. Après avoir été un grand sceptique, le fils Lear a fait une volte-face complète. Tout commenca il y a quelques années lorsqu'un de ses amis proches hautement placé dans l'armée apprit à John qu'il avait été témoin d'un atterrisage d'ovni ayant eu lieu à la base de l'Air Force de Bentwaters, en Angleterre, et durant lequel de petites créatures extra-terrestres du type des "gris" avaient été observées. Lear décida d'examiner le sujet plus en profondeur, en utilisant nombre de ses contacts au sein de la communauté des Renseignements. Il avait gagné la confiance de divers employés des Renseignements de haut-niveau, ceci dû en grande partie au fait qu'il eut l'occasion d'être pilote lors de missions top-secret pour le compte de la CIA et d'autres agences gouvernementales dans le passé. Il tira avantage de ces contacts et commença à fouiller dans sa propre connaissance et expérience du gouvernement américain en relation avec le phénomène ovni. Bien que diverses bribes et morceaux du scénario furent apprises de différentes sources (dont certaines de connaissaient qu'une partie, et non son ensemble), Lear fut surpris de constater que tous ces morceaux d'information semblaient former un tout cohérent, une image globale, une image effrayante en l'occurence. L'une des choses qui lui fut communiquée, encore et encore, lorsqu'il questionna ses contacts dans les Renseignements à ce propos, fut une référence à une petite ville du nord-ouest du Nouveau Mexique connue sous le nom de "Dulce", et où certains événements particulièrement étranges et "extra-terrestres" étaient supposées avoir lieu.

Lear apprit 3 faits de base de diverses sources provenant de la CIA et d'autres :

  1. Le gouvernement des Etats-Unis a, depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale, eut l'occasion de récupérer divers objets non-identifiés, la plupart de forme discoïdale, qui s'étaient écrasés dans différentes régions des Etats-Unis et d'ailleurs. Les occupants retrouvés sur ces divers sites de crash furent aussi bien humanoïdes que reptiliens. Quelques-uns de chaque groupe furent supposément retrouvés vivants (et beaucoup d'entre eux décédèrent quelques années après leur récupération), mais la plupart des occupants étaient morts au moment où on les trouva. Nombre des occupants et des objets furent emmenés dans un hangar secret à la base de l'Air Force de Wright-Patterson, dans l'Ohio, tandis que d'autres furent transférés dans diverses autres bases dans tout le pays. Beaucoup des occupants étaient du type reptilien ou saurien "gris". D'autres "entités" furent trouvées, semblant en fait être un type d'automate bio-synthétique apparemment fabriqué en partie avec des organes prélevés sur des victimes de mutilations. Il n'y a pas d'indications concernant ce qui aurait pu animer ces autres créatures, celles-ci possèdant une consistance semblable à celle d'éponges à la place d'organes reptiliens ou humains. Certains ont suggéré, sur la base de diverses découvertes, que ce troisième type de créature pourrait avoir été manipulée comme une "carapace" physique par des entités non-physiques désirant utiliser de telles constructions dans le but de travailler et d'opérer dans la dimension physique. Certaines des technologies récupérées de ces objets furent plus tard utilisées pour développer un appareil aérien top-secret de fabrication Militaire, alors que d'autres objets furent retrouvés en assez bon état pour pouvoir encore être testés par du personnel militaire. Après que l'un de ces premiers crashs récupérés eut lieu près de Corona et de Roswell, au Nouveau Mexique en 1947, le Président Truman contribua à constituer une commission top-secret constitué des plus grands scientifiques, économistes et politologues de la nation afin d'analyser ce phénomène et de prendre les décisions adéquates.

  1. Certains secteurs du gouvernement, désireux de prendre possession de la technologie super-avancée utilisée par la race extra-terrestre, tentèrent de prendre contact avec eux, ces créatures s'étant couramment faites passer pour des extra-terrestres bienveillants. Il fut en fait établit plus tard que ces entités n'étaient ni bienveillantes, ni extraterrestres (d'origine), bien qu'elles aient pu établir des postes avancés sur d'autres corps planétaires d'après certaines sources. Il existe des preuves que le Gouvernement et les Communauté des Renseignements commençent à réaliser cela, mais, en raison de certaines concessions faites dans le passé avec ces créatures sans le consentement du public, ils se mirent malheureusement et sans le savoir dans une position dont ils ne peuvent actuellement pas se sortir, à moins que quelque chose de miraculeux n'arrive.
  2. Il fut découvert que certaines "bases souterraines" existaient, particulièrement concentrées sous les Etats-Unis du sud-ouest, la plus grande d'entre elles se trouvant sous la zone de Dulce, au Nouveau Mexique. Le gouvernement Américain apprit beaucoup de ces années de surveillance et d'examen des trajets de vols d'ovnis, etc., ce qui forca les "extra-terrestres" a conclure un "pacte" avec le gouvernement. Celui-ci inclut l'échange de technologie et l'utilisation des niveaux supérieurs de ces "bases" souterraines si le gouvernement Américain consentait à laisser les extra-terrestres gris à continuer une "observation scientifique" des sujets humains au travers d'enlèvements, et consentait à conserver cachée du public Américain l'existence de la présence extra-terrestre. Le gouvernement Américain "autorisa" aussi les extra-terrestres à utiliser conjointement certaines de leurs propres bases souterraines. Ceci se revéla plus tard être une énorme erreur. Ces créatures, bien qu'affichant toujours une facade bienveillante, refusèrent catégoriquement à la quasi-totalité des scientifiques et aux employés du gouvenement de ces bases "communes" de pénétrer dans les niveaux inférieurs, dont peu connaissaient l'existence. Les "accréditations" augmentaient à mesure que l'on descendait vers ces niveaux inférieurs jusqu'à ce qu'un individu en "sache trop" sur ce qui se passait "là-dessous". Le personnel de la base devenait était alors, à partir de là, souvent manquant. Il y eut cependant des rapports fait par des individus ayant pu voir ces niveaux inférieurs, suggérant que l'histoire fournie par les extra-terrestres (qu'ils étaient d'origine extra-terrestres, et que les bases étaient de construction récente et de taille limitée) n'est pas totalement exacte. Certaines de ces descriptions suggèrent que ces "bases" ont en fait des centaines si ce n'est des milliers d'années, et sont en fait des systèmes souterrains communiquant avec d'anciens réseaux de tunnels et de cavernes se déployant littéralement dans tout le continent Américain et au-delà. D'autres sources possèdant une connaissance "interne" de ces bases ont indiqué que ces systèmes souterrains ont été durant des siècles le domicile de races reptiliennes native de la planète terre, comme d'autres sociétés humaines cachée avec lesquelles les sauriens furent en guerre durant des siècles - la connaissance de ceux dont les reptiliens ont tenté de se cacher de ceux de la surface (stratégie diviser pour régner contre la race humaine). Le gouvernement, d'après de nombreuses sources, commença à se rendre compte qui ces créatures lui mentait. Quelque chose commença également à se produire dans les esprits du personnel des "bases communes" travaillant dans ces installation, comme si une sorte d'influence manipulatrice d'esprit commençait à amener lentement ces employés sous son contrôle; et beaucoup de témoins ayant été dans ces bases et ayant été assez chanceux pour rester vivant et en parler ont rapporté avoir été troublés par le fait que le personnel ne semblait être rien d'autre que d'un ensemble d'automates sans cervelle attentifs aux tâches auxquelles ils étaient affectés, quasiment comme des zombies. Beaucoup semblaient avoir perdu toute sensibilité et personnalité. On ne sait à quel point certains de ces systèmes souterrains sont, bien que certaines sources suggèrent que beaucoup d'entre eux soient des constructions antédiluviennes. Une telle activité, comme nous l'avons indiqué, a également gagné des bases souterraines de construction gouvernementale, telles que le réseau de bases souterraines situé sous le Complexe Militaire du Nevada. Certaines bases sont des constructions exclusivement extra-terrestres, autres que des constructions humaines, bien qu'il ait été découvert que d'autres aient existé depuis des temps antédiluviens. Certaines bases, dont celle située sous "Dulce", au Nouveau Mexique, sont supposées être la combinaison de deux ou trois de ces constructions — c'est-à-dire d'anciens systèmes souterrains étendus par une occupation moderne d'extra-terrestre et/ou d'humains.

Les trois paragraphes ci-dessus représentent des scénarios qui ne furent pas relatés que par John Lear, mais aussi par divers autres chercheurs. Comme le lecteur pourra le constater, les informations rassemblées par la plupart des chercheurs impliqués (excepté les quelques qui furent révélés être des agents de désinformation dont le but était de semer la confusion sur la question) s'agencent toutes parfaitement entre elles pour former un grand et effrayant scénario global.

John Lear fut l'intervenant principal de la conférence du MUFON de 1989 qui se tint à Las Vegas. Lors de son allocution, Lear montra des extraits d'un véritable film, commenté par Rod Serling, montrant le vol puis l'atterrisage d'un ovni à la base de l'Air Force d'Holloman. Le film, d'après Lear, fut fourni par le gouvernement en tant que partie d'un programme d'éducation de masse destiné à informer le public de la présence extra-terrestre selon un format officiel. Ceci eut lieu alors qu'ils continuaient à penser que est entités (gris) etaient bienveillantes. Ces plans furent cependant abandonnés lorsque "l'Horrible Vérité" fut connue, à savoir que ces "extra-terrestres" sauriens n'étaient pas aussi bienveillants qu'ils l'avaient cru tout d'abord, mais qu'ils utilisaient en fait astucieusement l'approche des "frères de l'espace" pour pouvoir contrôler l'esprit de ceux avec qui ils rentrèrent en contact. La comité top-secret MJ-12 et ses supérieurs, la commission MAJIC, apprirent vite que des centaines de mutilations humaines avaient été menées et que des milliers de personnes avaient été enlevées et n'avaient plus jamais été revues. Le MJ-12 semble depuis cette époque être devenue une organisation plutôt schizophrène, tentant de "nourrir" et d'appaiser cette "bête" d'une main tout en tenter de développer dans le même temps la technologie défensive et offensive nécessaire pour la détruire de l'autre main. Certains suggèrent qu'une partie au moins du commité MJ-12 et des organisations alliées telles que le Groupe Delta, la Société de Jason, la CIA etc. auraient été infiltrées au moins en partie par l'influence extra-terrestre via implantation et manipulation de l'esprit, en particulier parmi les membres du "gouvernement secret" associés à certaines des activités les plus infâmes de certaines sociétés secrètes "Illiminées".

Lear insiste sur le fait qu'à côté des installations souterraines du Nouveau Mexique, les gris sauriens ont également pris possession des niveaux inférieurs des installations secrètes du gouvernement Américain situées dans le Nevada (Groom Lake, Dreamland, S-4, Blue Diamond, Mercury, Le Site de Tests du Nevada). Le personnel humain semble apparemment tombé là-bas sous leur "pouvoir". Ces créatures extra-terrestres savent apparemment très bien comment manipuler la pensée humaine, avec une expérience probable de plusieurs milliers d'années. D'autres sources stipulent que ces installations furent envahies d'en-dessous et non d'au-dessus. Ceci pourrait expliquer le grand nombre d'entités sauriennes-reptiliennes ayant été supposément pu être vues dans les niveaux les plus inférieurs des systèmes souterrains situés sous le Complexe Militaire du Nevada, comme il en a été vu à Dulce, dans le complexe du Nouveau-Mexique — ces 2 systèmes étant d'après Lear reliés entre eux ! Le gouvernement tomba apparemment, lors des profondes excavations qui pratiqua sous le Nevada, sur d'énormes systèmes souterrains naturels et rencontra cette race extra-terrestre. Ceci semble avoir malheureusement eut lieu au moment où les fameux "traités" avaient été passés et le gouvernement pensa que ces extra-terrestres étaient bienveillants. Des entités de type "gris" auraient également été retrouvées vivantes lors de récupérations de crashs et seraient détenues dans les systèmes du Nevada, même si ces récits ne peuvent être considérés comme représentatifs de l'activité extra-terrestre ayant lieu sous cette zone. A moins que John Lear et d'autres chercheurs éminents mettent en jeu leur réputation en montant un gigantesque cannular collectif.

Nombre des employés travaillant sous l'Espace Aérien de Nellis, au Nevada, comme au Nouveau-Mexique, seraient contrôlés par la peur, l'intimidation et la manipulation d'esprits, et sont condamnés à croire que le gouvernement contrôle toujours la situation et que tout ce qui arrive est pour le bien de l'humanité, tandis que la race serpent met en fait son programme en oeuvre, et, comme l'indique Lear, n'a absolument "aucune considération" pour la race humaine. De nombreux récits semblent indiquer que le gouvernement des Etats-Unis penserait, qu'en raison de leur petite taille, les "gris" ne représenteraient pas une aussi grande menace que l'on pourrait le penser. Il existe cependant de nombreuses éléments prouvant que, comme nous l'avons dit plus haut, les "gris" sauriens représentent le niveau le plus bas d'une énorme "hiérarchie" reptilienne. Les gris constituent peut-être la moins "offensive d'aspect" des espèces "reptiliennes", bien qu'ils ne soient pas du tout agréables à observer (particulièrement leur yeux), et qu'il soient impliqués dans de nombreux incidents de mutilations animales ou mêmes humaines. Ils ont apparemment choisi de collaborer avec les êtres humains afin de gagner leur confiance et de nous persuader de baisser notre garde, établissant des "traités" (que les sauriens n'entendent jamais respecter) et utiliser diverses autres méthodes destinées à contrôler encore plus avant la race humaine. Le véritable pouvoir se cachant derrière cette hiérarchie extra-terrestre comprend des branches reptiliennes beaucoup plus secrètes et à l'apparence plus grotesque encore susceptibles de provoquer une terreur absolue chez a plupart des êtres humains venant à les rencontrer. Souvenez-vous, si tout cela sonne pour vous comme de la "science-fiction", du vieil adage : "La vérité dépasse souvent la fiction !". Nous n'avons de plus même pas commencé à enregistrer l'ensemble des récits divers corroborant le fait que ce scénario se déroule bien actuellement. Comptez sur nous et laissez la documentation parler d'elle-même.

Comme nous l'avons vu, d'après Lear et d'autres, certains secteurs du gouvernement prirent contact avec cette race saurienne-reptilienne ou "serpent" peu après la Seconde Guerre Mondiale. Une source anonyme mais se déclarant comme un fonctionnaire de haut rang du Renseignement Militaire (ce qui fut confirmé par Timothy Green Beckley, qui publia certaines des révélations de cet homme et connait sa véritable identité), se nomme "Commandant X". Cette source (supposée) des Renseignements déclare que le contact initial eu lieu dans les années 30, qu'il impliqua des membres du gouvernement liés à "l'Ordre d'Illuminati", et que ce contact eu lieu, non pas avec une race extra-terrestre, mais avec une race souterraine.

Bien que cela puisse sembler incroyable, des douzaines de sources, que nous citerons plus en détail plus loin, déclarent que des centaines de victimes d'enlèvements — gardés captifs au 7ème sous-sol de l'énorme complexe souterrain situé sous la zone de Dulce, au Nouveau-Mexique. Ce niveau, comme d'autres niveaux inférieurs supposés consistant en des cavernes naturelles et des systèmes de tunnels artificiels, sont largement sous le contrôle des gris-sauriens et de leurs "seigneurs" reptiliens. La région située sous la zone quadrilatère des Etats-Unis du sud-ouest est, d'après diverses sources, l'un des centres majeurs si ce n'est le centre majeur d'activité pour ces êtres non-humains dans l'Amérique du Nord. Il existe apparemment d'autres centres d'activité situés sous d'autres continents - il y a par exemple, en plus du Mont Archuleta près de Dulce au Nouveau-Mexique, le Mont Illampu en Amérique du Sud ; le Plateau de Pine Gap en Australie ; des zones souterraines non spécifiées en Afrique ; la région de Manosarowar dans la chaîne de l'Himalaya en Asie ; l'île de Malte en Europe ; et le Mont Erebus en Antartique. Tous ces lieux peuvent être considérés comme des zones d'activité souterraine intense, particulièrement d'activité saurienne, ou comme des zones où des événement paraspéléologiques sont concentrés. Certaines de ces zones sont des sites où une activité saurienne et humaine sont indiqués, et dans certains cas, où un conflit règne entre sauriens et humains.

L'énorme complexe situé sous le plateau d'Archuleta près de Dulce, aurait également des connexions avec d'autres bases ou installations similaires au Nouveau-Mexique et dans les états voisins, comme par exemple : Page, dans les Superstition Mountains en Arizona ; Datil, Pie Town, Carlsbad, Taos au Nouveau-Mexique ; Creed, Ft. Collins dans le Colorado, etc. — ce système serait donc connecté à des sites souterrains quelque part près de ces zones, et d'autres plus loin. La plupart des mutilations de bétail ont d'ailleurs eu lieu dans les états du sud-ouest et trouvent en particulier leur épicentre en un ranch située à seulement à 21 km de la petite ville de Dulce. Des troupeaux se promenant dans cette zone globale en ont été les principales cibles, ce qui laisse à penser que des installations similaires, bien que plus petites, puissent exister dans d'autres zones où des mutilations de bétails se concentrent.

En 1979, d'après les sources de John Lear dans le milieu des renseignement et à la C.I.A., un groupe de scientifiques et d'employés du gouvernement travaillant dans les niveaux les plus inférieurs du complexe de Dulce parvinrent à pénétrer dans les plus basses profondeurs de ce système souterrain, et furent horrifiés lorsqu'ils traversèrent soudain d'énormes chambres souterraines remplies des restes d'un certain nombre de victimes de mutilations humaines. Certains de ces restes étaient apparemment ceux d'enfants. Lear et ses sources pensent que nombre d'entre eux pourraient faire partie des enfants disparus d'Amérique ! Ceci, ainsi que d'autres indications, suggère qu'un "holocauste occulte" pourrait avoir lieu dans les profondeurs, et qui pourrait rendre la "solution finale" d'Hitler insignifiante en comparaison.

A peine ces employés avaient-ils découvert "l'Horrible Verité", d'après Lear, qu'elles furent elle-mêmes capturées et gardées captives par les créatures infernales contrôlant les niveaux les plus inférieurs de ce labyrinthe ; mais pas avant que ceux-ci ne puissent avertir d'autres employés du gouvernement de ce qui se passait en réalité. Le MJ-12 et d'autres agences gouvernementales, lorsqu'elles vinrent à apprendre la situation, décidèrent d'y envoyer des unités de forces spéciales (les Forces Delta et les Bérêts Bleus, basés à Fort Collins, au Colorado — NRO), dans le but de prendre la base et de libérer les personnes capturées. Après un bain de sang, près de 66 des soldats des forces spéciales étaient morts et la "base" n'était pas prise. Je réalise bien que tout ceci peut sembler plutôt fantastique, mais pourquoi John Lear, et de nombreux autres ayant confirmé l'activité ayant lieu à Dulce, mettraient-ils leur réputation entière en jeu en faisant de telles déclarations fracassantes s'ils n'étaient pas absolument convaincus de leur réelle véracité ?

Nous demandons aux lecteurs n'étant toujours pas convaincus de considérer les faits suivants :

  • Les journaux du Nouveau-Mexique rapportèrent en 1983 le crash d'un appareil militaire top secret près du Mont Archuleta, au Nord-Ouest de Dulce. L'histoire dura pendant quelques jours et l'on en parla plus ensuite. Lors de l'opération de récupération, des témoins indiquèrent avoir observé des centaines de soldats en tenue de combat, armés jusqu'aux dents dans la zone, et qui auraient disparu sans une trace lorsqu'ils se seraient approchés. D'autres enquêteurs découvrirent une impression dans le sol en forme de croissant là où l'objet avait atterit, ainsi que des arbres littéralement brisés en deux au moment où l'appareil avait descendu, ainsi que d'autres signes étranges non cohérents avec la version "officielle" de l'histoire.
  • Le Mont archuleta est une zone très rocailleuse, uniquement accessible — à la surface — à l'aide de véhicules tous-terrains. Le Gouvernement Fédéral passa un accord en 1978 avec la tribu Indienne des Utes (qui possède une réserve à la limite Sud du Colorado, quelques kms au nord de la région d'Archuleta, et par laquelle passe la seule route par laquelle le Mont Archuleta puisse être accédé avec un véhicule standard). Les Utes acceptèrent d'y imposer une interdiction stricte de passage en échange de certaines propriétés le long de la limite entre le Colorado et le Nouveau-Mexique.
  • John F. Gille (l'ufologue Français qui aida à démasquer le Club de Rome — la connexion à propos de la base souterraine de Pine Gap, en Australie), Edmound Gomez (propriétaire d'un grand ranch à 21 km de Dulce, où la majorité des mutilations de bétail de la zone eurent lieu), Gabe Valdez (à l'époque chef de la police d'Etat à Dulce), et d'autres partipèrent à une enquête sur les lieux. Grâce à leurs fonctions, le groupe pu se rendre sur le Mont-Plateau d'Archuleta via une piste pour 4x4, les 23 et 24 octobre 1988. Les membres de l'équipe d'enquêteurs indiquèrent qu'aux premières heures du matin, alors qu'ils campaient au sommet d'un pic Archuleta, il purent observer un grand objet en forme de boomerang venir du nord-ouest à grande vitesse, s'arrêter et flotter dans l'air, émettre ce qui pouvait faire penser à des étincelles à ses 2 extrémités, pour enfin continuer sa course à grande vitesse sur toute la distance. Ils témoignèrent également avoir observé d'étranges lumières apparaissant et s'atténuant sur une période donnée, dans la falaise d'un canyon où un important physicien et ufologue du nom de Paul Bennewitz prétendit qu'il existait des grottes dans lesquelles des ovnis avaient été observés entrant et sortant. Bennewitz en conclua qu'il existait une "base extraterrestre" controllée sous le Mont Archuleta, sur la base d'années de recherche sur l'activité ovni, souvent observée par diverses personnes dans la région de Dulce. L'équipe d'investigation qui vit l'objet en forme de boomerang déclara également qu'il purent entendre, lorsque les lumières apparurent dans la falaise, ce qui pouvait faire penser à des transmissions radio, bien que les voix ne furent pas compréhensibles, et qu'il entendirent à un moment un son faisant penser à des camions en train de rouler sur une certaine distance, et cela alors qu'ils se trouvaient à des kilomètres de toute publique (à l'exception celle interdite ?).
  • Paul Bennewitz indiqua que : Des troupes arrivèrent et repartirent de là (Dulce) chaque été, à partir de 47. Les gens y habitant depuis longtemps s'en souviennent. Ils construisirent également une route — devant la population de Dulce et des camions firent des aller-retour durant une longue période. Cette route fut plus tard barrée et détruite... Les sigles sur les camions portaient la marque de "Smith Corporation", à l'extérieur de Paragosa Springs, dans le Colorado. Aucune organisation de ce nom n'existe — aucun enregistrement n'existe... Je suis convaincu que la base — au moins la première (i.e. la première extension aux niveaux supérieurs de la base construite par le gouvernement - Branton) fut construite pour la couverture d'un projet fort embarassant... ils ne transportèrent toujours que du gros équipement. (Note : Des indications, provenant du témoignage du Commandant X et d'autres, font penser que le gouvernement était en fait à cette époque en train d'agrandir les niveaux supérieurs de l'ancienne installation souterraine, apparemment construite à l'origine par une ancienne race humaine et infiltrée plus tard par les gris-sauriens - Branton)
  • Le "Commandant X", le fonctionnaire anonyme des renseignements militaires mentionné plus tôt, déclare avoir appris beaucoup de choses à propos de ce qui se passe au complexe de Dulce par le biais des contacts dans les renseignements. Il indique : La Recherche et Développement ainsi que le complexe militaro-industriel furent impliqués et firent une étude pour la base. La plupart des lacs aux environs de Dulce furent créés à l'aide des subventions gouvernementales "pour" les indiens. Navajo Dam est la principale source de courant électrique conventionnel, avec une seconde source à El Vado (également une entrée vers ce très grand complexe, dont certains pensent qu'il possèdent des connexions avec la surface sur plus de 100 sites).

 
Traduction extraite du document The Cosmic Grand Deception.
26 mars 1995.
par
Branton.
 

 
========= ========= =========
 
 
OVNI007 a été crée le 20 novembre 2005 avec la collaboration pour la rédaction de
 mm, le roi de la terre, de Jérôme Gorriz (était Jérôme Le Minus - voir les déclarations de Jérôme Gorriz), et bien sûr des Gens de Tous Nos Groupes.
 
Plusieurs groupes et plusieurs milliers de personnes sont actuellement impliquées directement ou indirectement à Notre Site, et ceux pour la plupart étant dits des "Extraterrestres".
 
ou


Le copyright de certains documents est quelques fois un peu touché, mais LA BONNE NOUVELLE doit se savoir par tous les moyens pacifiques au nom de toute l'Humanité, et surtout au  nom de tous les Etres de l'Univers.
Un mot important: PARTAGEONS !
 
OVNI007: Le Site de tous les Etres.
Le Site de Tous Les Mondes.
La Fin du Secret.
La Fin du Complot.
Saint Thomas c'est fini !
"Extraterrestres" Officialisez-vous !
Les Industriels commercialisez dès maintenant les énergies propres !
Faites comme MINATO, le premier industriel Japonais au Monde à vendre un ventilateur à énergie libre en supermarché !
 
========= ========= =========