Comment conserver un implant après extraction ?

Retour aux investigations du Dr Leir

leir_genie.jpg

idee.jpg

Extrait de OVNIS et IMPLANTS page 48 et 49:
 
Devant ces témoignages de frustration et d'échec rapportés par toutes ces personnes qui voulaient des preuves concrètes de l'existence des implants extraterrestres, je savais que je devais prendre un luxe de précaution pour parer à de semblables difficultés.
 
J'ai également lu que les rares implants qui avaient été extraits avec succés, avaient été l'objet de transformations ultérieures étranges, ce qui constituait une des raisons expliquant  qu'ils n'aient pu donner lieu à des analyses. Il existait des témoignages relatifs à des objets qui, ayant été extraits par des chirurgiens, se transformaient en poudre, devenaient liquides ou se vaporisaient.
 
J'ai établi que mon objectif n'était pas seulement d'extraire ces objets, mais aussi de les préserver de façon à ce que qu'ils ne détériorent pas rapidement. Résoudre ce problème m'a pris du temps, j'y ai pensé profondément et j'en ai déduit un procédé.
 
Le milieu le plus sûr dans lequel il fallait placer l'un de ces échantillons devait être un fluide biologique appartenant au patient dont on avait extrait l'implant. La solution, d'une grande simplicité, s'est imposée à moi.
 
Tout ce que je devais faire c'était prélever du sang sur chacun de mes patients, le passer à la centrifugeuse pour en séparer le sérum. Le sérum devrait ensuite être mélangé avec une solution de conservation qui, en l'absence des cellules du sang, ne se coagulerait pas. Ceci constituerait ainsi le milieu idéal pour stocker les implants après qu'ils aient été extraits.