Make your own free website on Tripod.com

OVNI007.COM - Des Vérités secrètes et cachées au grand public sont ici - AMOUR et CONNAISSANCE !

UN TEMOIGNAGE DE PREMIERE

Accueil - Bienvenue à Tous - Contactons Nous
TRANSLATE OVNI007 into ENGLISH
Nos dossiers les plus récents
Radio Ici et Maintenant - La radio la mieux informée en ufologie et sur les OVNI - INCONTOURNABLE
NOS SITES LIENS INCONTOURNABLES
Nous Contacter
DEVENIR MEMBRE
MOTEUR DE RECHERCHE DANS OVNI007.COM
De l'eau sur Mars !
UMMO-SCIENCES.ORG - LE SITE DES LETTRES DES EXTRATERRESTRES OUMMAINS
LES EXTRATERRESTRES RECONNUS PAR L'EGLISE CATHOLIQUE
L'armée Brésilienne reconnait l'existence réelle d'OVNI de 100m et depuis 2005 aide les Ufologues
LES ALIENS D'APRES LES TEMOINS - PORTRAITS ROBOTS - LEURS PHYSIQUES - A QUOI ILS RESSEMBLENT
57 varietés d' Aliens répertoriées par us army en 1989
1954 DES ALIENS CONTACTENT L' US ARMY (TRADUIT )
Révélations extraterrestres de Dorothée Koechlin de Bizemont, auteur renommé d' Edgar Cayce
Kazakhstan : Le gouvernement va construire une base pour OVNI et une ambassade pour extraterrestres
Comment contacter des Extraterrestres ? Procédé secret pour contacter des OVNI - TOP SECRET - SCOOP
Alaje, Extraterrestre des Pléiades et membre de la Fédération Galactique parle aux Hommes.
Document OVNI HAUTEMENT TOP SECRET - CONFIDENTIEL - SCOOP
Message extraterrestre brésilien en 1989
Frères Humains
Le Bonheur
FRANCE ALIENS RÉSISTANCE - 5ème COMMUNIQUÉ D'INFORMATION SUIVIE
FRANCE ALIENS RÉSISTANCE - 2ème COMMUNIQUÉ D'INFORMATION CIVILE
FRANCE ALIENS RÉSISTANCE - APPEL À L'UNION
COMMUNIQUE D'INFORMATIONS APPROFONDIES - FAR - BAR
FRANCE ALIENS RÉSISTANCE - ALERTE !
Commission officielle OVNI - AAAF PAN - 3AF PAN - Des Hauts Placés s'occupent des OVNI depuis 2008
Barack Obama demande la divulgation des dossiers secrets et des OVNI
PLUS JAMAIS CELA
Les enlèvements extraterrestres - Un très lourd secret - Un sujet qui dérange
Aliens Invasion - Dieu livre un nouveau message
Les Alliés de l'Humanité
Mr Georges Casabonne - Témoin d'un OVNI le 5 NOVEMBRE 1990 - EXCEPTIONNEL
Teuf sur la Lune - Mc O'Clean
Gaïa - La Terre de François Pierre alias Nenki
Les bonnettes spectroscopiques - Procédé pour prendre un OVNI scientifiquement en photo
En cas de conflit nucléaire, nous vous confirmons que notre intervention serait immédiate - Woodock
Etoile de David - Juifs, attention danger !
Comment éviter les cataclysmes ? Des solutions simples.
AVANT DE S'OCCUPER DES OVNI RESPECTONS LA NATURE, LES ANIMAUX ET LES HOMMES
Tous les brevets de Stanley Meyer et brevets à la combustion à l'eau, moteurs à hydrogène
LA MACHINE Z POUR SAUVER NOTRE PLANETE
OVNI - EXTRATERRESTRES - CROPS CIRCLES
CIVILISATIONS DISPARUES
ENERGIES PROPRES & ECOLOGIE: DES SOLUTIONS
SUJETS DIVERS DU MONDE
La Nasa confirme la présence d'eau sur Mars - 31 juillet 2008
Les OVNI reconnus par le Ministère de la Défense française
Des Extraterrestres ont pris contact avec des Hommes - Révélations télévisées du 24 juillet 2008
Les révélations extraterrestres de Maurice Chatelain, ancien scientifique de la NASA - BOMBE
CREDO MUTWA - Révélations extraterrestres - l'Homme qui a déjà mangé du Petit Gris
Les INFOS-SCOOP D'OVNI007 - ENORME !
Des Pyramides sur Mars: La Vérité !
Phil Schneider et ses révélations édifiantes
LES PORTES DU FUTUR - Les documentaires ufologiques incontournables - Jimmy Guieu
OVNI extraterrestre retrouvé par l'US ARMY
Notre Dame de Guadalupe - PREUVE EXTRATERRESTRE INCONTESTABLE
Message radio communiqué par des Extraterrestres
Des énormes taches non indentifiées sont visibles depuis octobre 2008 sur Google Earth
Sébastien Tellerain a vu 7 Extraterrestres avec leur OVNI sur Terre au sol
Le Secret
Les Religions semblent avoir été fabriquées. Nous aurait-on menti ?
Dick Rivers est-il un Extraterrestre ?
Comment vivre en bonne santé chez soi ? - Géobiologie - Feng Shui
L'horoscope
MINI CATALOGUE CHRONOLOGIQUE DES OBSERVATIONS OVNI
Lieu de rencontre avec des Extraterrestres: Theopolis, Le Rocher de Dromon, France - Tous les 6 juin
Lettre ouverte au Président de la République française - Le 14 avril 2008
Festival d'OVNIS à Ottawa au Canada financé par le ministère du Patrimoine
VOUS AVEZ VU UN OVNI, DES EXTRATERRESTRES... VENEZ TEMOIGNER ICI
Technique ufologique pour faire un bon témoignage OVNI
Témoignages confiés à OVNI007
Les OVNI: LA PRINCIPALE RAISON DU SECRET - UNE VRAIE BOMBE
Après avoir lu notre site Venez répondre au GRAND SONDAGE - J'Y CROIS - J'Y CROIS PAS - Merci à Tous
Réunion OVNI secrète de l'ONU - 12 février 2008
Les élémentaux, des Entités bien terriennes
NASA - VIE EXTRATERRESTRE - 100% de chance !
POURQUOI S'INTERESSER AUX OVNI ?
POUR CEUX QUI NE CROIENT PAS AUX OVNI - VENEZ JUSTE ECOUTER CELA - MERCI POUR VOTRE CIVISME !
OVNI - Vidéos authentiques
Des Extraterrestres sont sur Terre.
Appel du 9 septembre 2006 aux "Hommes" importants et influents, politiciens ou autres.
LES UMMITES - DE VRAIS EXTRATERRESTRES BIENVEILLANTS
REVELATIONS IMPORTANTES SUR DE VRAIS EXTRATERRESTRES - LES GRIS
Louis Rossignol, l'homme qui a vu des Fées
Tiahuanaco & Cités des Andes visitées par des Extraterrestres
La Russie appelle les Européens à quitter l'OTAN
Le Télégramme: Soucoupes volantes. Possibles révélations
DES CAS SOLIDES POUR LES SCEPTIQUES ET LES AUTRES
LE RAPPORT COMETA (RAPPORT MILITAIRE): ON VOUS EN PARLE ! - CE RAPPORT NE DOIT PAS RESTER SECRET
AVIS IMPORTANT AUX PILOTES D'AVION - PILOTES DE LIGNE - PILOTES DE CHASSE... PILOTES PARTICULIERS
Déclarations importantes du Major Donald E. Keyhoe
Quand les radars captent des OVNI, les avions de chasse décollent !
TEMOIGNAGES OVNI DE PILOTES D'AVION
DES OVNI SONT REELS ET MATERIELS - D'où proviennent-ils ?
L'armée Chilienne reconnait officiellement les OVNI depuis le 8 février 2007
Flotte D'OVNI au Pérou à Lima, le 21 mai 2007 devant les caméras de télévision !
Flotte d'OVNI à Santiago au Chili - 9 décembre 2008
Flotte d'OVNI à Santiago au Chili - 21 mars 2003
Flotte d'OVNI à Gadalajara au Mexique, le 10 juin 2004
LA FRANCE ETUDIE OUVERTEMENT LES OVNI AVEC NOS IMPOTS - GEIPAN
Jean-Jacques Velasco - Ancien directeur du SEPRA (GEIPAN)
Yves Sillard - Directeur du GEIPAN
Le gouvernement français reconnaît publiquement un appareil de 300 à 500 mètres de diamètre - SCOOP
Nick Pope - Ancien Spécialiste OVNI du Ministère de la Défense de l'Angleterre: Viré ! Trop parlé !
Désinformation & Manipulation OVNI manifeste vis à vis du publique en France: REAGISSONS !
APPELS AUX SITES UFOLOGIQUES ET LEURS ADMINISTRATEURS ET AUX UFOLOGUES
LE COMPLOT EXTRATERRESTRE SUR EURONEWS TV ET LES CONFERENCES
Fastwalkers - Importante révélation
POURQUOI LES EXTRATERRESTRES C'EST SECRET ?
NAZCA - UNE ENIGME QUI DOIT TOMBER - VENEZ NOUS AIDER A TROUVER ICI
LES REPAS UFOLOGIQUES - VENEZ A NOS RENCONTRES !
LES MEILLEURES PREUVES
DES QUASI PREUVES DEJA !
NOTRE SITE COUP DE COEUR: "Temps oubliés"
PLEIN LA TRONCHE - TRES GROS SECRETS
Détecteurs électroniques d'OVNI - LES PLANS (Sérieux)
PLANS DE SOUCOUPE VOLANTE TELEGUIDEE (Détente)
Le générateur et le disque de Searl
Lévitation par le son - Une technologie oubliée et propre
Le moteur Minato à énergie libre vendu en supermarché
Le 28 janvier 1994 - Vol Air France AF 3532 - Un cas incontestable et certifié
LA VAGUE BELGE DE 1989-1990
Le 7 novembre 1990 - L'OVNI de Montréal au Canada
Le 5 novembre 1990, plus de 400 OVNI ont survolé la France
Le 24 août 1990 - LES OVNI EXISTENT
Les 29-30-31 mars 1968 - l'OVNI de Roumanie - Vu par des milliers de personnes
Le 7 octobre 1954, des apparitions OVNI en masse
VAGUE D'OVNI A NICE EN 1608
Mission sts 48 - OVNI Extraterrestres
Une planète en orbite près de Sirius C est très certainement habitée par des Extraterrestres
LA LUNE - SON VISAGE - SES BASES - SES OVNIS
MARS - SES VISAGES - SES BASES - UNE VIE MARTIENNE
O'higgins, un rocher fantastique sur Mars pris en photo en 2006
Phobos et Deimos - Des satelittes de Mars très spéciaux !
VENUS et les preuves d'une civilisation
NIBIRU / MARDUK - La 12 ème planète
Iapetus - Lune artificielle extraterrestre de Saturne
L'anti-Terre - Vulcain - Clarion - Kladen - Mythe ou Réalité ?
La Terre n'est pas creuse mais des cavernes secrètes et d'autres dimensions existent
LES REPTILIENS DE LA TERRE
OBSERVATIONS D'HUMANOIDES & ATTERRISSAGES OVNI
MIB - MEN IN BLACK - LES EXTRATERRESTRES QUI SONT PARMI NOUS
Classification des anonomalies se rapportant aux OVNI ( les RRR)
DES OVNIS NAZIS EXISTAIENT
Récupération sur épave
Robert O Dean et ses révélations
Allen Hynek & Jennie Zeidmann: Des Révélations OVNI incroyables
Billy Edouard Albert Meier
Billy Meier / ses photos OVNI/ ses vidéos OVNI
George Adamski, il disait la Vérité
Pierre Monnet
Marius Dewilde
Gary McKinnon AIDONS-LE !
Steven Greer
DES CRAINTES POUR LE FUTUR PROCHE
APPELS A TEMOINS & aux INTERNAUTES
Appel du 11 février 2006 aux "Extraterrestres"
Bienvenue sur Urantia, Maîtres de la forge terrestre
Communiqué du 25 août 2007
Déclarations aux "Hommes" par Jérôme Gorriz
Déclaration d'honnêteté
DEMANDE D'AIDE AUX EXTRATERRESTRES - SOS ET ! - SOS )+( ! - Le 29 Novembre 2005 SOS
LE SECRET est caché depuis au moins 1941
TOUTES LES PREUVES à télécharger
SIGNONS la pétition pour que le Secret Tombe
Le pétrole - Une grave crise en vue...
Les énergies extraterrestres propres et leurs conséquences technologiques
TEMOIGNAGES CHOCS ! - Des engins volants gigantesques en photo
Des témoignages formidables - L'évidence est là
Des témoignages à travers le monde
UN TEMOIGNAGE DE PREMIERE
Des militaires Américains ont rencontré des Aliens au Cambodge en 1971
Colonel Philip Corso / LE JOUR APRÈS ROSWELL
Entretien avec une Reptilienne
Des informations perspicaces
Des informations à ne pas négliger
CROPS CIRCLES - VIDEOS & DOCUMENTAIRES
Le Message humain d'Arecibo expliqué scientifiquement
La réponse des Extraterrestres, LA PREUVE expliquée scientifiquement
CRABWOOD: PREUVE EXTRATERRESTRE par A+B - Il faut se méfier
LE CROP 3D de North Down - Beckhampton
CROPS-CIRCLES SUBLIMINAUX de East Kennett - Juillet 2000 - UNE PREUVE
D'autres crops subliminaux
Des Crop-Circles surprenants
SIMILARITES CROP DE STANTONBURY HILL DU 7-7-7 D' ASHTAR SHERAN & DU DESSIN DE JEAN-CHARLES BOURQUIN
LES SOUCOUPES VOLANTES EXISTENT - Les grandes vagues d'OVNIS
TR-3B
L'Armée américaine avait déjà des engins volants triangulaires il y a au moins 100 ans !
Quand les Astronomes voient des OVNI au télescope !
LES CRASHS DE SOUCOUPES VOLANTES
Comment les soucoupes volantes fonctionnent
Des Extraterrestres se cachent sous les océans
Des OVNIs repérés visuellement et par radar
3 vaisseaux géants
VIDEOS ET DOCUMENTS A VOIR ABSOLUMENT
L'OVNI DE PHOENIX - LE PLUS GROS OVNI - UNE PREUVE
Des Extraterrestres ont évité une catastrophe certaine pour la Terre en 2002
Une base d'Extraterrestres sur l'île de Porto Rico
Bases secrètes et SECRETS
LES 1ères SOUCOUPES VOLANTES TERRESTRES - Bob Lazar disait la vérité
Le programme H.A.A.R.P - Bouclier contre des ovnis & SURPRISES !
De vrais Extraterrestres photographiés ?
Des Extraterrestres visitent la Terre depuis la Préhistoire
Le 14 octobre 2008, un énorme vaisseau extraterrestre doit se montrer pendant au moins 3 jours
L'Asthar Galactic Command parle aux Hommes - Message extraterrestre ou Raélien ?
UN MESSAGE TRES IMPORTANT ET URGENT - VOTRE REPONSE EST ATTENDUE
THE ENGLISH MESSAGE - DO YOU WISH THAT WE SHOW UP ?
LES SOLUTIONS ENERGETIQUES PROPRES TERRESTRES EXISTENT
Nikola Tesla et l'énergie
LA MACHINE Z PEUT SAUVER LA PLANETE DE LA POLLUTION
MDI: LES VOITURES NON POLLUANTE ARRIVENT ENFIN
L'ANTIGRAVITE AU SECRET
Comment faire fortune en 2007 ?
Radios d'Ufologie - Emissions & Interviews
LES MEILLEURES EMISSIONS "Tv ovni " (Centralisation exclusive)
VIDEOS MAXI-ARCHIVES
LIVRES D'UFOLOGIES - DES LISTES GENIALES
Ces livres introuvables et incontournables sont encore disponible ICI - A bon entendeur
Livres importants à télécharger - La terre creuse - Les serpents et les dragons volants...
Ere Nouvelle - www.erenouvelle.com - Copie de l'ancien Site téléchargeable à cette page
Des Indices de notre passé - Des civilisations avancées bien antérieures aux Hommes
Urantia - Un secret pour trop de monde ! Merci Dick Rivers !
Les cartes d'Urantia
COMMENT FAIRE PASSER EFFICACEMENT LA BONNE NOUVELLE
MONEY TO TIGHT TO MENTION
Imagine
Des Musiques à écouter et des Films à voir absolument
LA PAIX - COMMENT L'OBTENIR SUR NOTRE PLANETE ? - DES SOLUTIONS TRES IMPORTANTES
POUR VOUS ! NOS FRERES !
Avions en papier - Origami par Jérôme Gorriz - Pour les enfants
AIMONS-NOUS !

Voir aussi:
 

hollanda.jpg

 Interview: 'Operação Prato'
24.01.2004

En 1998, la revue ufologique Magazin 2000plus (N°125 page 18 et n°126 page 16) publiait une entrevue extrêmement intéressante avec un certain colonel retraité du nom de Hollanda Lima. Il y parlait d'un projet ufologique des militaires brésiliens qui a eu lieu en 1977, la mission Operação Prato (traduit mot pour mot : "l'opération assiette").

Nous remercions vivement Mme Schlotterbeck, la directrice de publication, d'avoir mis ce matériel à notre disposition.

Ce n'est pas un hasard si le colonel Uyrangê Hollanda Lima a brisé le silence 20 ans plus tard. Hollanda a suivi de près la recherche ufologique brésilienne depuis la création de la revue UFO, il y a 12 ans. En 1985, 8 ans après l'Operação Prato, le magazine Ufologia Nacional & Internacional (magazine prédécesseur de UFO) recevait de la part d'un indicateur inconnu de l'armée de l'air brésilienne (la FAB) une série de photos prises dans la région amazonienne. Il sagissait de photos secrètes prises par des militaires et agents secrets lors de l'Operação Prato. Le matériel a été publié au risque d'entrainer de grâves conséquences pour le magazine. Bien entendu, cela a beaucoup déplu aux militaires qui avaient participé à cette mission, surtout au commandant premier du COMAR (le 1er Commandement Aérien Régional brésilien ) de Belém qui avait mis cette opération sur pieds et était responsable du secret (selon les ordres du gouvernement brésilien). On ne su jamais qui était l'indicateur ayant divulgué ces informations. La revue na donc pas été sanctionnée, n'a eu à subir que quelques appels téléphoniques menaçants.




Accueil formel

Les lecteurs de la revue UFO apprirent ainsi qu'une mission officielle d'enquête sur les OVNIs avait été menée dans la région amazonienne dans le plus grand secret par la FAB et que les militaires impliqués avaient vécus divers évènements qui prouvaient la réalité du phénomène OVNI et de son origine extraterrestre. Cela ne dérangeait nullement Hollanda qu'on rapporte ces faits car il pensait qu'il était important que tous soient au courant. A cette époque, Hollanda (à l'époque capitaine) suivait chaque fait relaté par la revue UFO et était persuadé de son sérieux. En 1988, UFO contacta Hollanda qui travaillait pour le COMAR, celui-ci reçu l'équipe de journalistes d'une manière formelle, mais ouverte. Il ne pouvait divulguer à l'époque, les informations souhaitées, c'est pourquoi la revue tenta une nouvelle foisde le contacter en 1990, alors que l'officier se trouvait au seuil de la retraite. Mais à part quelques échanges d'idées, il n'y eu pas d'informations concrètes.




Le bon moment

C'est seulement en été 1997, lorsque quelques membres de l'équipe UFO firent une apparition à la télévision, dans l'émission Fantástico (il sagissait d'un reportage traitant du silence imposé par le gouvernement au sujet des OVNIs) que Hollanda a pensé qu'il était temps de briser le silence. Le lundi suivant, il appelait la revue UFO afin de se mettre à la disposition des journalistes. "Beaucoup de temps est passé depuis l'Operação Prato, le moment est maintenant venu d'en parler!" Quand on lui demanda, inquiet quand même, s'il ne craignait pas des représailles, il a répondu:"je suis à part maintenant, j'ai quitté l'armée de l'air et j'y ai fait mon travail. Que peuvent-ils me faire? Me jeter en prison? Je doute qu'ils en arrivent jusque là!"
Hollanda fut donc interviewé à Cabo Frio par Luiz Petry, le producteur de l'émission Fantástico et par Bia Cardoso, journaliste de la Manchete, l'un des magazines brésiliens les plus connus.

C'est ainsi que le public en appris beaucoup sur la mission Operação Prato. Ce que Hollanda déclara était sensationnel. Durant les 4 mois qu'ont duré cette mission, il n'a pas seulement eu la possibilité d'en apprendre plus encore, il a également observé de près des dizaines de fois de grands objets volants non identifiés. Hollanda se souvient d'instants de frayeur vécus dans la forêt vierge lorsqu'un immense OVNI s'est approché à moins de 100 m de lui.

Dans un entretien qu'il avait eu avec le Prof . A. J. Gevaerd, correspondant du MAGAZIN 2000plus, Hollanda déclarait publiquement :" Gevaerd, l'Operação Prato avait pour but de démystifier le phénomène en Amazonie. J'ai débuté ce projet en étant trés sceptique. mais après quelques semaines, lorsque les OVNIs sont arrivés littéralement de tous les côtés, grands comme petits, j'ai bien du me rendre à l'évidence, je n'avais plus aucun doute."
Le colonel Hollanda devint conseiller de la revue UFO et promis de participer aux rencontres ufologiques mondiales à Brasilia, en décembre 1997. Il n'en a malheureusement pas eu l'occasion, le 2 octobre 1997, le colonel Hollanda fut retrouvé mort dans sa maison. Bien que la cause officielle du décès soit le suicide, tout laisse à penser qu'il sagit d'un meurtre. Deux membres de sa famille ont depuis disparu sans laisser de traces, ainsi que de nombreux documents originaux que le colonel avait en sa possession. Quelqu'un voulait-il empêcher le courageux officier d'en dévoiler encore plus?
Une chose est certaine en tout cas : l'Operação Prato est un fait et personne ne peut nier l'authenticité des documents et témoignages publiés. L'entrevue avec le colonel Hollanda nous apporte l'une des plus spectaculaire révélation de ce siècle sur le phénomène OVNI.




Interview


Magazin 2000plus : Colonel, vous êtes le premier officier brésilien à s'adresser au grand public à ce sujet. Pourquoi?

Colonel Hollanda : Lorsque cette opération a eu lieu en 1977, beaucoup d'ufologues sont venus me voir ainsi que la presse. Je ne pouvais pas parler à l'époque car j'avais des engagements militaires vis à vis de mes supérieurs. J'avais rempli une mission et je ne devais rien dévoiler.
Après 4 mois, la mission Operação Prato a été interrompue par l'armée de l'air. Le commandant était satisfait des résultats obtenus et, à l'époque, je n'avais pas à juger si c'était une bonne ou une mauvaise décision.

Magazin 2000plus : Vous avez donc évité tout ce temps de parler de l'Operação Prato ?

Colonel Hollanda : Je n'avais pas le droit d'en parler et je n'en avais pas envie non plus. J'ai discuté avec quelques ufologues, entre autre avec le général Uchôa, qui faisait aussi partie de l'armée de l'air et qui a écrit plusieurs ouvrages sur le sujet, cela en est resté lá. Le ministère de l'armée de l'air exigeait notre silence et en parler sans autorisation aurait entrainé de grâves conséquences pour notre carrière. Je n'avais aucune autorisation, ni celle de mon commandant, ni celle du ministère. Si j'avais parlé en tant qu'officier, un retrait officiel de mon poste aurait été effectué de la part de l'armée de l'air brésilienne. Cependant, je suis resté en contact avec plusieurs ufologues de différents pays après l'Operação Prato.
Aujourd'hui, je pense différement, c'est à dire que je pense qu'il est temps d'en parler et que ce sujet devrait être publié. Et sincèrement, je vais avoir 60 ans, je pourrais mourir subitement et je ne veux pas que ces évènements sombrent dans l'oubli.

Magazin 2000plus : Quand tout cela a-t-il commencé? Quand avez-vous développé cet intérêt pour l'ufologie? Est-ce-que c'était avant l'Operação Prato ?
 
Colonel Hollanda : J'avais 12 ans en 1952 et je me tenais à la fenêtre de notre maison à Belèm lorsqu'un grand objet est apparu et a attiré mon attention. Quelques lumières intenses planaient sur la ville. Le lendemain, le journal relatait les faits et mentionnait que ces lumières s'étaient positionnées au dessus d'une piscine où une compétition de natation avait lieu et que tous les participants les avaient vues. C'est à cette époque que j'ai commencé à m'intéresser à ces choses là, c'est à dire, très tôt, bien avant ma carrière militaire et l'Operação Prato. J'ai toujours cru en une vie extraterrestre et qu'ils nous observent. 

Magazin 2000plus : Est -ce pour cette raison que vous vous êtes engagé dans l'armée de l'air? 

Colonel Hollanda
: Non. J'ai toujours eu une grande passion pour les transports aériens et la vie de militaire. En tant que pilote de la FAB, j'ai été nommé chef d'intendance. J'étais responsable du service administratif et des finances du commando auquel j'appartenais. J'étais également chef des services des renseignements de mon commando. Cette fonction était classée secret d'Etat. Une de mes tâches était la lutte contre les mouvements clandestins qui ont vu le jour après la révolution de 1964. Nous luttions contre les terroristes du parti communiste qui tentaient d'étendre leur mouvement sur tout le pays. 

Magazin 2000plus : Vous avez également été chef de section pour des opérations en forêt vierge lors de votre carrière militaire. Vous avez sûrement beaucoup à raconter à ce sujet.... 

Colonel Hollanda : Oui, la FAB avait le projet de créer une série de frontières. Cette idée venait d'un militaire particulièrement intelligent du nom de Camarão (João Camarão Teles Ribeiro) qui connaissait très bien la région amazonienne. Il voulait installer des postes à chaque frontière, des pistes d'atterrissage tous les 200 km, situées près des missions religieuses et des centres d'aide pour les indiens de la région. la FAB devait soutenir ce projet, j'y ai participé en tant que para. 

Magazin 2000plus : Aviez-vous des contacts avec les indiens? 

Colonel Hollanda
: Il y a beaucoup de tribus indiennes, certaines étaient un peu plus civilisées, d'autres pas. Nous avons été en contact avec elles au cours de quelques missions. Les interventions de Parasar (Parachute Search and Rescue) ont été trés utiles, j'étais responsable, en tant que para, des missions de sauvetage en forêt vierge.
Magazin 2000plus : Avez-vous eu l'occasion d'apprendre quelque chose au sujet de découvertes archéologiques dans cette région entourée de mytère?
Colonel Hollanda : Oui, quelques camarades ont découvert des structures étranges. Un de mes amis qui survolait la forêt vierge a vu une forme pyramidale recouverte de végétation. C'est comme si une civilisation très ancienne avait vécu dans cette région. Il sagissait sans aucun doute d'une pyramide, recouverte de végétation, formant un angle parfait avec le fleuve Amazone. Cela se trouvait dans les environs de Rio Jaguari. 

Magazin 2000plus : Aviez-vous connaissance de projets d'études sur les OVNIs de la part de la FAB avant l'Operação Prato ? 

Colonel Hollanda
: Non. mon travail se bornait à la sécurité de l'Etat et non pas á m'occuper d'OVNIs et d'extraterrestres. Mais j'avais déjà entendu parler d'étranges rencontres dans la forêt amazonienne. 

Magazin 2000plus : Est-ce-qu'on considérait les OVNIs comme une menace? 

Colonel Hollanda
: Non, les OVNIs étaient considérés comme un phénomène douteux. Quelques officiers - peut-être même la majorité- ne voyaient que des faits non prouvés et blaguaient à ce sujet. Ils se moquaient même de l'opération en disant qu'elle n'avait lieu que parce que le premier commandant du COMAR, Protásio Lopes de Oliveira, croyait aux OVNIs. 

Magazin 2000plus : Comment est née l'idée pour l'Operação Prato ? Etait-ce l'idée du commandant ou celle du gouvernement? 

Colonel Hollanda
: Je n'étais pas à Belém à l'époque. Je participais à un cours de formation à Brasilia. Lorsque je suis revenu, le chef de la deuxième section du COMAR, le colonel Camilo Ferraz de Barros, m'a demandé si je croyais aux "disques volants". J'ai été très surpris par cette question, je ne savais pas qu'une enquête de ce gentre existait. J'ai répondu "oui" et il m'a dit :"Nous allons donc vous confier ce cas" et il m'a donné un dossier contenant le matériel disponible. C'est ainsi que l'opération a débuté. J'ai été engagé bien qu'elle n'ait pas encore de nom. 

Magazin 2000plus : D'où est venue l'idée d'appeler cette misision "Operação Prato" ? 

Colonel Hollanda : Cette idée est la mienne. Je l'ai appelée ainsi car le Brésil est le seul pays où les OVNIs sont appelés "Disques volants". En France on dit "soucoupe volante", au Portugal "assiettes volantes", tout comme en Espagne "platillo volador" (Platillo signifie "assiette"). En Russie aussi, on parle toujours d'assiettes jamais de "disques" comme au Brésil. Puisque certaines opérations sont nommées par des codes se référant à certains conflits, je n'ai pas voulu faire exception. C'est pourquoi je n'ai pas nommé le projet "projet disque volant" mais "projet assiette" , une sorte de camouflage. 

Magazin 2000plus : Vous avez donc reçu le matériel disponible de la part de votre chef. Il y avait donc déjà eu des enquêtes de menées? 

Colonel Hollanda : Oui, lorsque je suis revenu de Brasilia, il y avait déjà des agents chargés d'enquêter sur certains cas, car il y avait beaucoup d'observations dans la région de Corales, sur une île de Vigia in Pará. Le préfet de la ville a envoyé un message au commandant du COMAR dans lequel il disait que les OVNIs dérangeaient les pêcheurs. Certains d'entre eux ne pouvaient plus travailler car les objets les survolaient continuellement. Quelquefois, les OVNIs plongeaient dans la mer ou le fleuve, tout près des bateaux. Les habitants des environs ne pouvaient plus dormir, ils allumaient des feux et lançaient des feux d'artifice afin d'éloigner les envahisseurs. A cause de cette peur qui s'étendait sur la population, le préfet demandait une enquête de la part de la COMAR, afin que ces cas soient examinés. 

Magazin 2000plus : Y avait-il à cette époque une participation ou bien des instructions de Brasilia? 

Colonel Hollanda : Je n'ai pas pris part aux discussions. J'étais seulement un officier qui recevait des ordres. Je n'ai donc pas participé à la décision initiale de ce projet et je ne sais pas non plus quelles décisions ont été prises. Je sais seulement que la décision est venue du COMAR, je ne sais pas si Brasilia était mêlée à tout cela. 

Magazin 2000plus : Comment avez-vous structuré l'Operação Prato : combien de sections, combien de personnes, combien de missions y avait-il ? 

Colonel Hollanda
: Nous étions une équipe dont j'étais le chef. Nous avions 5 agents, tous des sous-officiers venant de deux sections différentes du COMAR. En outre, nous avions un grand nombre d'informants, ces personnes vivaient dans les régions où les lumières étaient observées. Quelquefois, je séparais l'équipe afin de surveiller des endroits différents de la forêt en même temps, mais nous étions toujours en contact radio. 

Magazin 2000plus : Quel était le rôle premier de l'Operação Prato ? Observer les disques volants, les photographier, prendre contact avec eux? 

Colonel Hollanda
: Je cherchais avant tout des preuves. Je voulais éclaircir ce mystère car tous parlaient d'objets et de lumières, ils leurs donnaient même des noms comme par exemple "Chupa-chupa". La FAB devait absolument savoir ce qui se passait puisque cela se trouvait dans notre secteur aérien. Nous étions donc responsables des enquêtes et je voulais une preuve sur ces évènements. 

Magazin 2000plus : Pourquoi la population appelait-elle ces lumières Chupa-Chupa ? ("Chupa" vient de "chupar" = aspirer) 

Colonel Hollanda : Il y a eu quelques témoignages de personnes qui ont été atteintes par un rayon lumineux. Elles affirmaient que du sang leur avait été sucé. Et effectivement, nous avons enquêté et constaté que dans certains cas, les femmes avaient deux marques curieuses sur la poitrine, deux trous, comme des traces de piqqûre et autour de ces trous, une tâche brune, comme une brûlure ou une coloration. Les personnes pensaient que ces lumières leur suçaient le sang, c'est pourquoi elles ont été nommées Chupa-chupa. Les témoignages étaient toujours les mêmes. Une lumière surgissait de nulle part, les poursuivait et les atteignait d'un rayon : sur le sein gauche pour les femmes, sur le bras ou la jambe gauche pour les hommes. Les femmes étaient plus fréquement touchées, sur 10 cas, 8 concernaient des femmes. 

Magazin 2000plus : Avez-vous documenté ces marques? 

Colonel Hollanda
: Oui, ces personnes ont toutes été examinées par des médecins qui nous accompagnaient. Sincèrement, je me suis retrouvé mêlé à cette histoire comme l'avocat du Diable. Mon objectif était de démystifier ces histoires et d'annoncer à mon commandant qu'il n'y avait rien d'inhabituel, qu'il sagissait d'hallucinations collectives, il était pour moi impensable que des extraterrestres soient mêlés à cela. 

Magazin 2000plus : A cette époque, a qui avez-vous pensé au sujet de ces attaques sur les témoins? 

Colonel Hollanda : Je n'en avais aucune idée, je me disais que peut-être la lune avait reflèté sur les plumes d'une chouette ou autre explication naturelle. Je croyais aux extraterrestres mais je ne croyais pas au fait que les gens puissent les voir. Je me suis donc rendu sur les lieux afin de vérifier. Après deux mois de mission, j'ai rapporté à mon commandant que nous n'avions rien découvert. Les deux premiers mois de l'Operação Prato je n'avais rien constaté qui aurait pu me faire changer d'avis. Je passais quelquefois une semaine dans la forêt vierge avec mes hommes, nous revenions le dimanche afin de passer un peu de temps avec nos familles. A mon retour, le commandant me demandait :"As-tu vu quelque chose?" et je répondais toujours : "J'ai vu des lumières bizarres, trés loin, mais rien d'extraterrestre!" Il est vrai qu'au départ nous avons vu quelques lumières qui clignotaient et volaient parfois très bas, mais rien de spectaculaire. 

Magazin 2000plus : Cela se déroulait la nuit, quelles étaient vos activités durant la journée? 

Colonel Hollanda
 : Nous étions très occupés, nous allions questionner les gens qui avaient eu des expériences, nous préparions les endroits où nous allions camper pour la nuit, nous cherchions des endroits favorables afin d'y poster des hommes pour surveiller les alentours. Lorsque nous apprenions que quelque chose d'inhabituel s'était déroulé, nous nous rendions sur les lieux, nous enquêtions, nous discutions avec les témoins et nous remplissions les formulaires pour le rapport. 

Magazin 2000plus : Comment avez-vous procédé pour la classification de ces informations ? 

Colonel Hollanda
 : Nous avons registré le nom des personnes ayant vécu une expérience, la dâte, l'heure exacte, le lieu, etc. Nous faisions une description détaillée pour chaque cas. Lorsque trois témoins observaient le même phénomène, par exemple, nous interrogions les trois personnes de façon minutieuse. Certains témoignages étaient communs, d'autres par compte, pour le moins étranges. Quelquefois, nous recevions des informations qui ne pouvaient être prouvées, comme pas exemple la dématérialisation de murs ou de toîts. 

Magazin 2000plus : Comment ça? Pouvez-vous nous en dire plus? 

Colonel Hollanda : Oui. La première femme attaquée par des chupa-chupa que j'ai questionné à Corales m'a raconté des choses étranges. J'ai vu qu'elle avait effectivement deux marques sur le sein gauche, elles étaient marron, ressemblaient à des brûlures et avaient deux petits trous au milieu. Cette femme nous a raconté qu'elle était allongée dans son hamac et qu'elle berçait son enfant pour l'endormir quand soudain, la température de la pièce a changé, elle a trouvé cela bizarre mais était loin d'imaginer ce qu'elle allait vivre. D'un coup, les tuiles du toît ont changé de couleur, elles sont devenues rouges ardentes, comme des flammes et puis, transparentes, elle pouvait voir le ciel á travers le toît. C'était comme si les tuiles s'étaient transformées en verre, elle pouvait voir le ciel et les étoiles! 

Magazin 2000plus : Y a-t-il eu d'autres témoignages de ce genre lors de l'Operação Prato ? 

Colonel Hollanda : Oui, beaucoup, et cela m'a vraiment effrayé car je n'avais encore jamais entendu parler de ces choses-là. J'étais de plus en plus excité et curieux. Ces personnes semblaient être honnêtes. Une femme par exemple, a vu une lumière verte éclatante dans le ciel. Elle s'est sentie d'un coup très fatiguée jusqu'à ce qu'un rayon rouge vienne la frapper sur le sein gauche. Il est étrange que les personnes soient toujours touchées à la gauche. Alors que nous étions en train de discuter, une fille est accourue en s'exclamant :"Regardez vite! Il sont revenus!", je me suis précipité hors de la maison juste pour voir un rayon rouge frapper cette fille. Ce rayon venait d'une lumière dans le ciel, ce jour-là, très nuageux, elle évoluait lentement, clignotait toutes les secondes et a ensuite disparu vers le nord. Cela ressemblait presque à un satellite, sauf que cette lumière a décrit un virage afin de se diriger vers nous, et les satellites ne font pas ce genre de manoeuvre. Mais, je ne pouvais affirmer qu'il sagissaitd'un vaisseau extraterrestre et mon objectif n'était pas de décrire tout ce que je voyais comme "disque volant". 

Magazin 2000plus : Avez-vous utilisé du matériel radar lors de vos enquêtes ? 

Colonel Hollanda
: Non, les aéroports alentours ont tous des radars mais nous n'en avions pas. 

Magazin 2000plus : Est-ce que les attaques sur les civils ont été communiquées à certains membres du gouvernement? 

Colonel Hollanda : Oui, bien sur! Le gouvernement a même envoyé des médecins de Pará. Ils ont examiné les brûlures, et ont noté les témoignages des patients, mais rien de plus. Certaines victimes se sont remises assez vite, d'autres, au contraire, étaient en état de choc et cela sur une période assez longue. Certaines personnes rapportaient s'être senties mal durant plusieurs jours après leurs observations, avaient souffert de nausées et d'une grande fatigue. Un témoin m'a rapporté avoir vu une lumière près de sa maison et qu'un rayon l'avait touché. Cet homme a tellement été effrayé qu'il s'est précipité dans sa maison , a saisi son fusil et a visé la lumière. Un autre rayon l'a frappé, plus brusquement que le premier, lui a même fait perdre l'équilibre. Le pauvre a eu des problèmes de santé durant deux semaines, il s'est retrouvé comme paralysé, dans l'incapacité de faire le moindre mouvement. Heureusement, cette paralsie a disparu peu à peu au bout de deux semaines et il n'a pas eu d'autres séquelles. Je crois que les autorités locales étaient au courant, mais je n'ai aucune preuve. 

Magazin 2000plus : Donc, au début de l'Operação Prato, vous rassembliez déjà ce genre de témoignages. Quand avez-vous été vous même confronté á des OVNIs dans cette région? 

Colonel Hollanda : Une nuit, alors que notre équipe menait une enquête, à la suite de plusieurs témoignages rapportant des observations à cet endroit, à Baía do Sol, sur la Ilha do Mosqueiro. Lorsque nous avons commencé notre enquête, nous avons vu plusieurs lumières. Un des hommes m'a demandé :"Alors? Vous y croyez enfin?" J'ai répondu que non, que j'avais besoin de beaucoup plus de preuves pour croire qu'il sagissait de disques volants. Je n'avais pas vu de vaisseaux jusque là. Je ne voyais là que des lumières et cela ne me satisfaisait pas. 

Magazin 2000plus : Que s'est-il passé ensuite? 

Colonel Hollanda
: Les hommes en avaient vu plus que moi et évidement, ils y croyaient. Ils me demandaient souvent :" Mais comment pouvez vous ne pas y croire?" L'un des hommes, le sous-officier Flávio, m'a dit cette nuit-là en blaguant que je resterais sceptique le temps qu'une de ces choses ne me serait pas passée sur la tête et il ajouta en riant "j'aimerais bien voir votre tête le jour où cela arrivera et que ce vaisseau vous touchera d'un rayon!". J'ai rétorqué, en blaguant également, que si cela devait arriver, il faudrait vraiment que ce soit un grand vaisseau pour que j'y croie. J'aurais du me mordre la langue! Nous venions de blaguer ainsi lorsqu'une chose tout à fait inattendue survint. Une lumière apparu, venant du nord, et s'est dirigée droit sur nous. Elle s'est approchée, s'est immobilisée un instant puis a décrit un cercle juste au dessus de l'équipe avant de disparaître. J'étais impressionné. J'avais demandé à voir et cette lumière était apparue soudainement. Les hommes ne se sont pas gênés pour se moquer ensuite en me demandant :"Et maintenant? Vous y croyez!!" 

Magazin 2000plus : Quand cela s'est-il passé? 

Colonel Hollanda
: En novembre 1977. L'objet avait une lumière ressemblant à la flamme d'un chalumeau. Quand j'étais petit garçon, j'ai souvent entendu parler d'objets qu'on ne pouvait regarder tant ils éblouissaient. Et c'est une chose semblable que j'ai vu cette nuit là avec mon équipe : une lumière bleue très claire et de forte intensité. Je n'ai pu voir la forme de l'OVNI, seulement sa lumière. 

Magazin 2000plus : Avez-vous photographié cet objet? 

Colonel Hollanda : Nous avons tout photographié, tout ce que nous avons vu, mais, durant deux mois, nous avons été très déçus car il n'y avait absolument rien à voir sur les photos. Nous avons photographié et, que ce soit sur les négatifs, comme sur les photos, il n'y avait rien à voir. Un jour, je me suis mis en colère, cela m'irritait de ne rien déceler sur les clichés alors que nous nous donnions tant de mal à photographier. J'ai de nouveau étudié minutieusement les négatifs, comme je l'avais déjà fait tant de fois, mais à la lumière d'une lanterne dont nous nous servions de nuit pour les missions. Et j'ai eu de la chance ! 

Magazin 2000plus : Que s'est-il passé? 

Colonel Hollanda : La lanterne diffusait une forte lumière d'un côté, sur l'autre côté, il y avait une sorte de couvercle rouge, ce qui nous servait à faire des signaux durant nos missions de nuit. En retirant ce couvercle de platique rouge transparent (comme le feu arrière d'une voiture), on avait un verre épais opale. Je me suis souvenu des médecins qui regardaient les radiographies sur ce genre de panneau de verre éclairé de l'intérieur, j'ai donc posé les négatifs sur cette paroi éclairée et j'ai pu déceler un point que je n'avais pas vu avant. Je n'avais pas cherché à voir des objets sur les photos, mais des lumières, puisque c'étaient des lumières que nous avions vu. Etrangement, il n'y avait aucune trace de ces lumières sur les photos, mais celle d'un objet, dans ce cas, un cylindre qui apparaissait sur presque tous les clichés. Je ne sais pourquoi il en était ainsi, si cela avait un rapport avec la fréquence de la lumière, mais nous pouvions conclure que l'objet que nous avions vu était cylindrique.
 
Magazin 2000plus : Avez-vous photographié beaucoup d'OVNIs ? 

Colonel Hollanda : Et comment ! plus de 500 ! Nous avions une caisse pleine de rouleaux de films et de négatifs. Et sur ce matériel, il n'y avait que des OVNIs et des sondes à voir. J'avais ces négatifs deux mois durant sous les yeux et je n'avais rien vu ! Lorsque j'ai fait cette découverte, nous avons examiné tous les clichés pris avant cette nuit là et nous avons vu des choses fantastiques. Nous avons ensuite tout envoyé au laboratoire du GOMAR et nous avons ainsi obtenu de magnifiques agrandissements de vaisseaux et de sondes. 

Magazin 2000plus : Avez-vous pris de nouvelles photos après cette découverte?
 
Colonel Hollanda : Oui, avec l'aide de mon ami Milton Mendonça qui est décédé depuis. Il travaillait pour le TV Liberal de Belém et s'y connaissait très bien en photographie. Je lui ai demandé de l'aide avec l'accord de mon commandant (en lui expliquant que nous avions des problèmes avec les photos), car j'avais confiance en lui et je savais qu'il n'en parlerait à personne. Il nous accompagnait lors des missions et nous aidait. Il nous a appris également à utiliser correctement certaines pellicules à infrarouge, ultraviolet, etc. Nous avons demandé à Brasilia de nous fournir ce matériel et il nous fut envoyé. Nous avons ainsi obtenu de meilleurs résultats. Nous pouvions photographier d'immenses objets, plus grands encore que ce que nous avions rêvé. 

Magazin 2000plus : Quelle forme avaient les objets observés en général ?
 
Colonel Hollanda
: Au début de l'Operação Prato, nous avons vu les objets dont tout le monde parlait : des sondes et des lumières clignotantes. Nous avons discuté avec un prêtre américain, Alfredo de La Ó (décédé également) qui nous a décrit ces objets. Il travaillait à Corales et parlait d'une sonde qu'il avait vu plusieurs fois. Il disait qu'elle avait à peu près la taille d'une barrique de 200 litres. Cette sonde volait irrégulièrement et n'avait pas de diraction définie, elle se balançait dans le ciel en envoyant des rayons lumineux vers le sol. Quelquefois, elle se déplaçait d'un endroit à un autre accompagnée d'autres objets. Et un jour, une telle sonde est venue dans notre direction... 

Magazin 2000plus : Avez-vous remarqué des interactions entre vos activités et le phénomène ? 

Colonel Hollanda : Cette question est très intéressante parce que, effectivement, c'etait pour le moins étrange. ILs -peu importe de quelle origine ils soeint- montraient qu'ils savaient où nous nous trouvions et ce que nous faisions. C'était comme s'ils nous cherchaient car à chaque fois, au moment où nous nous y attendions le moins , ils arrivaient et se positionnaient juste au dessus de nous. Après un mois environ, ces sondes venaient toujours vers nous et lorsque nous changions d'endroit, elles y venaient aussi. Elles nous accompagnaient presque tout le temps. 

Magazin 2000plus : Cela veut dire en quelque sorte que les OVNIs étaient intéressés par l'Operação Prato ? 

Colonel Hollanda : Ils savaient en tout cas ce que nous faisions. Il s'est passé quelque chose d'inhabituel à Baía do Sol par exemple: à cette époque de l'année, il y avait encore beaucoup de monde sur les plages tard le soir, quelquefois, plus de cent mille personnes. Cependant, un soir où nous nous trouvions sur la plage, la sonde est venue vers nous bien que nous nous soyions éloignés dans un coin sombre et déserté. Pourquoi venaient-elles vers nous alors qu'il y avait tant de monde sur la plage? 

Magazin 2000plus : Quel a été votre comportement après votre première "grande" observation d'OVNI ? 

Colonel Hollanda : Je n'ai pas dit que ce cas était une "grande" observation, mais il a été important pour moi. Nous sommes retournés à la base le lendemain matin. J'ai annoncé à mon commandant que quelque chose d'inhabituel s'était déroulé pour la première fois. 

Magazin 2000plus : Avez-vous remarqué des réactions physiques sur vous après ces observations ? 

Colonel Hollanda : Sur le moment, non, mais par la suite, nous avons remarqué que nous avions tous des problèmes de vue. Avec le temps, notre vue a encore baissé et nous avons du porter des lunettes. Mais cela s'est passé après les nombreuses observations que nous avons fait. 

Magazin 2000plus : Colonel, après une observation importante, avez-vous également fait un rapport et passé une visite médicale? 

Colonel Hollanda : Nous avons fait un rapport détaillé sur toutes les observations, les notres y compris : l'endroit, la dâte et l'heure, les coordonnées géographiques, nous avons reporté l'observation sur une carte de la région, etc. Tout a été mentionné dans les détails. Cependant, nous n'avons jamais passé de visite médicale puisque nous ne souffions d'aucun symptome et que nous n'avions aucun problème. 

Magazin 2000plus : Quelle a été la réaction de votre commandant quand vous lui avez rapporté que quelque chose d'inhabituel s'était déroulé? 

Colonel Hollanda
: Il était satisfait et heureux. Cela semblait le réjouir. 

Magazin 2000plus : De quoi vous souvenez-vous encore? 

Colonel Hollanda
: Baía do Sol était un endroit propice pour les observations et nous nous y rendions régulièrement. Nous avions des amis au SNI (service d'information) qui n'avaient rien à voir avec l'Operação Prato mais qui nous ont accompagné lors de quelques missions. Les journaux locaux publiaient de temps en temps quelques articles sur les observations et les gens de Belém en parlaient.. A part le COMAR, mon ex-femme (décédée maintenant) et mon frère personne d'autre n'était au courant de mes activités. Mon ex- femme et mon frère ont gardé le silence et ne me demandaient jamais de détails. 

Magazin 2000plus : Est-ce que la population de Belém savait que la FAB menait un tel projet? 

Colonel Hollanda
: Non, mais les gens savaient que l'armée de l'air était présente et surveillait. Certaines personnes se doutaient mais ne connaissaient ni le nom, ni les résultats de l'opération. 

Magazin 2000plus : Est-ce que le SNI participait au projet? 

Colonel Hollanda : Non, les agents voulaient seulement voir des "trucs volants". Ils savaient que nous menions une mission, mais rien de plus. Ces personnes étaient des amis, ils étaient curieux et comme nous avions confiance, ils nous accompagnaient dans les endroits où le plus d'OVNIs étaient observés.
Nous sommes arrivés un jour à Baía do Sol vers 18 h. Nous avions installé notre matériel et nous attendions de voir ce qui allait se passer. Ce soir là, je devais malheureusement repartir à 20 h, pour des raisons privées.
Vers 18h30, trois lumières en formation sont apparues dans le ciel et ont foncé à très grande vitesse dans notre direction. Je m'y connais en aéronautique et je sais qu'une telle vitesse est impossible à atteindre pour n'importe quel avion. Ces point lumineux venaient de l'ouest et se dirigeaient vers l'est. A 19h, deux autres objets étranges sont apparus, ils évoluaient l'un derrière l'autre du nord vers le sud et ils clignotaient. Les gens du SNI n'étaient pas là, bien que nous nous soyions donné rendez-vous à 18h, nous les attendions. Lorsque nous avons commencé à démonter le matériel, ils sont enfin arrivés et nous ont demandé si'il s'était passé quelque chose. J'ai répondu qu'ils avaient une heure de retard et leur ai demandé, en blaguant, s'ils croyaient que les OVNIs passaient toutes les heures, comme les tramways, lorsqu'ils m'ont demandé quand le prochain objet allait repasser. Je leur ai conseillé de rester sur place toute la nuit, qu'ils verraient peut-être quelque chose. A ce moment là, l'un deux s'est écrié en montrant le ciel :"Regardez là haut!" : un grand objet, un disque noir, était stationnaire à environ 160 m au dessus de nous. Nous en tremblions tous! 

Magazin 2000plus : C'est une expérience fantastique ! Est-ce que l'objet avait des lumières et est ce qu'il était silencieux? 

Colonel Hollanda : Il est resté immobile un certain temps et avait une lumière jaune pâle au milieu. Le bruit qu'il faisait ressemblait à celui d'un climatiseur. Cette chose était imposante, environ 30 m de diamètre. Alors qu'il se tenait là, immobile, au dessus de nous, il a projeté un rayon jaune éblouissant vers le sol, cinq fois de suite. 

Magazin 2000plus : Quelle a été la réaction des gens du SNI ? 

Colonel Hollanda : Il n'y avait pas que les gens du SNI qui étaient surpris, nous l'étions tous! Moi même, je n'avais jamais vu pareille chose bien que je sois depuis deux mois sur cette mission. Un vaisseau de cette forme ne nous était jamais apparu, nous étions tellement surpris que nous n'avons même pas pensé a utiliser le matériel pour le filmer. Nous n'aurions pas eu le temps de toute façon puisque le matériel était rangé dans les caisses, j'étais sur le point de repartir. Nous ne pouvions que regarder cette chose, effrayés, éclairant le sol de sa lumière jaune. 

Magazin 2000plus : On croirait presque qu'ILs voulaient faire une démonstration !
Colonel Hollanda : Oui ! L'OVNI clignotait, toutes les deux secondes. La lumière s'allumait puis s'éteignait, s'allumait, s'éteignait... C'était une lumière pulsante, pas comme un éclair, elle s'intensifiait pour perdre ensuite de son intensité. Nous n'étions pas rassurés, il faisait nuit et l'endroit était déserté, personne ne savait où nous étions. 

Magazin 2000plus : Y a t-il eu à un moment donné des autorités du gouvernement qui ont pris par à l'opération? 

Colonel Hollanda : Non, mais je sais que quelque chose a filtré au sujet de l'opération et a été dévoilé au public. Des reporters du journal O Estado do Pará nous suivaient, ils étaient présents à l'endroit même où nous campions et nous observaient. Ils ont même été témoins d'une observation tellement étrange et impressionante qu'ils ne sont plus jamais revenus ! Les journalistes ont vu une lumière volant à basse altitude se diriger vers nous, ils se sont précipités dans leur véhicule et ont roulé droit vers cette lumière ! Celle-ci est arrivée directement sur eux et les a éclairés. Comme nous l'avons appris par la suite, le toît de la voiture est devenu transparent comme s'il avait été de verre, puis l'objet a fait quelques manoeuvres au dessus d'eux comme s'il avait pris la pause pour se faire photographier. Les photos ont été publiées sur une page entière et étaient incroyablement bonnes. Après avoir eu une telle frayeur, les témoins se sont sauvés, certains ont été pris de vomissements et ils ont été sous le choc durant un certain temps. Pinon, le pilote de l'aéroclub de Belém pourra vous en dire plus à ce sujet. 

Magazin 2000plus : Après avoir vécu autant de choses et avoir mis votre chef au courant, ne lui avez-vous pas demandé d'informer la population? 

Colonel Hollanda : Non, il n'en était pas question. Nous savions que la population ne devait rien apprendre à ce sujet. Ce sujet était tabou. Ma mission consistait à réunir les preuves et de les communiquer au commandant, tout cela était secret. Nous documentions, filmions les OVNIs quand c'était possible et nous remettions le matériel au COMAR, qui était responsable de ce qui se passait ensuite. 

Magazin 2000plus : Savez-vous ce qu'il est advenu de ce matériel? 

Colonel Hollanda : Les rapports complets étaient classés et envoyés au commandant qui envoyait ceux-ci au COMAR qui les archivait dans une pièce spéciale. Ensuite, quelques rapports sont partis pour Brasilia. Je sais que la réaction des personnes haut placées a plutôt été sceptique, certains collègues blaguaient même à ce sujet. 

Magazin 2000plus : Saviez-vous que la FAB, dix ans auparavant, en 1969, avait mené une opération de ce genre? Elle s'appelait "Objets Volants Non Identifiés".
 
Colonel Hollanda : J'étais lieutenant à la base aérienne de Belém en 1969 et nous avions reçu à l'époque quelques brochures à ce sujet. Il était demandé que les officiers ayant un intérêt pour le phénoméne OVNI viennent y travailler volontairement afin d'étudier des rapports. C'est tout. Ensuite, on n'en a plus entendu parler. 

Magazin 2000plus : Ya t-il eu une participation de la part de l'armée américaine à l'Operação Prato et vous a t-on demandé des détails ou des informations sur vos activités? 

Colonel Hollanda : Non que je sache. Et si cela avait été le cas, cela se serait joué dans les hautes sphères et comme je n'étais que capitaine à l'époque, je ne prenais pas part à ces histoires et je n'apprenais rien non plus à leur sujet. 

Magazin 2000plus : Les rencontres en Amazonie avec ce phénomène étaient-elles quotidiennes durant l'Operação Prato ? 

Colonel Hollanda : Oui, chaque jour. Ces "choses" étaient très actives. Nous avons pu observer neuf formes ou types d'OVNIs différents que nous avons catalogué. Certains étaient des sondes, d'autres de grands vaisseau desquels de plus petits objets sortaient. Nous avons tout filmé, également les petits objets qui réintégraient le vaisseau mére. Tout a été minutieusement documenté. 

Magazin 2000plus : Quel matériel aviez-vous à votre disposition pour cette documentation? 

Colonel Hollanda : Nous avions des appareils professionels NIKON avec téléobjectif de 300 - 1 000 mm. Il était difficile de travailler avec ce matériel car ils avaient un focus très rapide. A chaque faux mouvement ou "bêtise" nous perdions les OVNIs, mais c'était du matériel de première classe. Nous avions également des caméras et un magnétophone afin d'enregistrer d'éventuels sons venant des objets. 

Magazin 2000plus : Vous attendiez-vous à une prise de contact avec ces vaisseaux et cela était-il aussi un objectif de l'Operação Prato ? 

Colonel Hollanda : Nous étions prêts à tout. Nous avions une mission militaire et nous étions donc prêts à tout faire. Peu importe ce qui aurait pu se passer, cela faisait partie de notre mission. 

Magazin 2000plus : Portiez-vous des armes durant vos missions?
Colonel Hollanda : Non, à aucun moment et je n'en voyais pas l'utilité, nous ne pensions pas que cela soit nécessaire, et cela, depuis le dépuis le début de l'opération.

 

Sources:

alien_encounters.jpg

 Le site Alien Encounters traite des enlèvements extraterrestres.
Ce site a été crèé dans un but informatif, afin de mieux faire connaître ce phénomène (appelé également RR4 - Rencontres du 4ème type) encore trop souvent considéré avec ironie.

Vous trouverez sur Alien Encounters divers témoignages et articles provenant de différents pays.

========= ========= =========
 
 
OVNI007 a été crée le 20 novembre 2005 avec la collaboration pour la rédaction de
 mm, le roi de la terre, de Jérôme Gorriz, et bien sûr des Gens de Tous Nos Groupes.
 
Membres officiels que les renseignements généraux ou agences secrètes ou gens d'autres Mondes peuvent consulter:
Monsieur Jérôme Gorriz
Monsieur Sébastien Tellerain
 
Des membres connaissant personnellement des gens d'autres Mondes préfèrent pour l'instant rester dans l'anonymat, et l'identité de ces membres ne sera donc pas divulguée, tout comme nous ne dévoilerons pas nos sources de nos "informations- scoop" sans l'accord de ces sources . Pas la peine d'essayer. Notre protection, c'est la Paix pour l'Humanité, et vous devenez bien sûr qui aussi.
 
Plusieurs groupes et plusieurs milliers de personnes sont actuellement impliquées directement ou indirectement à Notre Site, et ceux pour la plupart étant dits des "Extraterrestres".
 
ou


Le copyright de certains documents est quelques fois un peu touché, mais LA BONNE NOUVELLE doit se savoir par tous les moyens pacifiques au nom de toute l'Humanité, et surtout au  nom de tous les Etres de l'Univers.
Un mot important: PARTAGEONS !
 
OVNI007: Le Site de tous les Etres.
Le Site de Tous Les Mondes.
La Fin du Secret.
La Fin du Complot.
Saint Thomas c'est fini !
"Extraterrestres" Officialisez-vous !
Les Industriels commercialisez dès maintenant les énergies propres !
Faites comme MINATO, le premier industriel Japonais au Monde à vendre un ventilateur à énergie libre en supermarché !
Pensez aussi à la Machine Z.
 
========= ========= =========

urantia_logo.gif

mondeinconnu_logo.jpg

savoir_etre_.jpg

magicpresence.jpg

unite_divine.jpg

balance2.gif

casslogo.jpg

mercuredegaillontrans.gif

temps_oublies.jpg

disclose_tv.jpg

 
 
 
 
 

Groupe d'Etude & de Recherche Finistérien sur les O.V.N.I.

votepicture.art.gif

vote.gif

close02.gif

===
 

av-617.gif

vite_www.ovni007_com.gif

"Alors que le phénomène ovni bat son plein sur Terre depuis plus d'un demi siècle et que l'exploration spatiale officielle piétine depuis plus de trente ans, cette élite mondiale a réussi à nous maintenir dans la croyance que nous sommes seuls dans le système solaire et avec bien peu de probabilité de pouvoir un jour communiquer avec d'autres intelligences. Or ces "autres intelligences" sont là autour de nous et nous observe vraisemblablement depuis des temps immémoriaux... certaines d'entre-elles se sont déjà manifestées discrètement et attendent patiemment que certains feux verts s'allument dans nos consciences."
 

José Frendelvel


 

p.ashx.gif

 

simple_bonjour.gif

 
Vous voulez voir de nouveaux visages, avoir la plus belle surprise de votre vie, alors soyez sages, et vivez dans la Paix !
 
"Aimer est plus fort que d'être aimé"
Daniel Balavoine (1952-1986)
 

flyingdove.gif

Si tous les "Hommes" évoluent dans ce sens, c'est gagner !
Vous êtes prévenus !

"Il n'y a rien qui soit trop merveilleux pour être vrai"
 
Citation de
Michael Faraday (1791-1867)
 
En 1830, alors qu'il travaillait au laboratoire de Sir Davy, l'Institut Royal, il découvrit l'électrolyse. 

"Aimer est plus fort que d'être aimé" 
 Daniel Balavoine (1952 -1986)

"Extraterrestres" !
Officialisez-vous !
 
"Intraterrestres"
&
"Extraterrestres",
habitants des sous-terrains,
Officialisez-vous !
 
LE TEMPS DU
VRAI CONTACT
EST VENU !
 
AIDONS-NOUS TOUS MUTUELLEMENT !
 
Les Industriels !
Commercialisez dès maintenant les énergies propres !
 
Les Gouvernements de la surface de la Terre !
 Dites tout au monde entier !
 
 
VIVE LA VIE !
 

 

liberte.jpg

caducee_hermes_ovni007.jpg

tmag5a.gif

ligne_arc-en-ciel_rotatif_large.gif

007.jpg

colbar.gif