Make your own free website on Tripod.com

Pr John Mack, un psychatre de Hardvard vous parle de ses patients

Retour: Les plus grands scientifiques, les plus grands reporters vous en parlent librement.

Retour:
Le dossier des enlèvements extraterrestres - Spécial OVNI007

John Mack, grand pschychatre à Harvard nous parle des abductions.
Son site Internet incontournable:
http://www.johnemackinstitute.org






"Il m'apparait difficile d'ignorer désormais le fait que les phènomènes d'enlèvement interviennent sur Terre au moment où la crise planétaire est à son comble. Les pouvoirs et l'esprit de conquête des hommes, rendus presque invincibles grâce aux technologies qui ravagent la planète et son environnement, nous ont menés au bord de la catastrophe. Certes des efforts sont faits à tous les niveaux pour enrayer le processus. Mais la destruction systématique ne recule pas pour autant. Les enlèvements semblent donc principalement concernés par deux projets parallèles: tranformer la conscience humaine pour prévenir l'anéantissement de la vie sur Terre; allier deux espèces dans le but de créer une nouvelle forme évolutive de vie."

John E. Mack, Professeur de Psychiatrie à Hardvard, Prix Pulitzer
DOSSIER EXTRATERRESTRES - L'affaire des enlèvements - Page 503


ICI - Qui sont les victimes d'enlèvement extraterrestre ?

ICI - Les implications politiques, économiques et religieuses


Sa conférence de 2002 incontournable visible sur google vidéo - lien ci-dessous:
http://video.google.fr/videoplay?docid=685085385914178771&ei=CcY3Sc7-I4aQ2AKdmJz4CA&q=john+mack



Charlie Rose et le Dr. John Mack parlent des abductions

Un grand investigateur dans le domaine des abductions : le Dr John E.Mack
 
John E.Mack naît le 4 Octobre 1929. Il fait ses études à Oberlin (Phi Beta Kappa, 1951). En 1955, il obtient son diplôme médical de l'Ecole Médicale de Harvard Medical (Cum Laude). Il est diplômé de la Société et Institut Psychoanalytique de Boston et est certifié en psychoanalyse pour enfant et adulte.
Le thème dominant du travail de sa vie est l'exploration de comment les perceptions du monde de quelqu'un affectent ses relations. Il traite cette question de la "vision du monde" au niveau individuel dans ses premières explorations cliniques sur les rêves, cauchemars et suicide des jeunes, et dans son étude biographique de la vie de l'officier britannique T. E. Lawrence ("Lawrence d'Arabie"), pour laquelle il reçoit le Prix Pulitzer en biographie en 1977.
Mack fonde l'unité d'enseignement psychiatrique au Cambridge Hospital de Harvard. Fort expérimenté, spécialiste de la mémoire retrouvée, Mack devient une personnalité reconnue aux USA.
C'est dans ce même élan que Mack devient encore plus controversé au début des années 1990s, après avoir rencontré Budd Hopkins un été à Cape Cod. Il entâme une étude de plus de 10 ans sur 200 hommes et femmes déclarant que des expériences de rencontre extraterrestre ont affecté leur vision du monde, accroissant notamment leur sens de la spiritualité et leur préoccupation de l'environment. L'intérêt de Mack pour les aspects spirituels ou transformationnels des rencontres extraterrestres des gens, ainsi que sa suggestion que l'experience d'un contact extraterrestre puisse être de nature plus spirituel que physique — bien que néanmoins réelle — le placent à part de nombre de ses contemporains comme Budd Hopkins, qui défend la réalité physique des extraterrestres. Selon Mack :
Les enlèvements s'apparentent à une expérience psychologique et spirituelle qui se produit et trouve peut-être son origine dans une autre dimension. Ce sont donc des phénomènes qui nous ouvrent, ou du moins nous obligent à être ouverts à des réalités qui n'appartiennent pas uniquement à notre monde physique.
Irrité par l'orientation des travaux de Mack et estimant qu'il a failli aux normes d'investigation de l'université, le doyen d'Harvard demande en 1994 à un comité d'éthique d'évaluer la validité de ses recherches. En 1996, le comité admit que Mack n'avait pas violé les règles déontologiques de la profession. L'avocat de Mack précise que ce dernier ne croit pas nécessairement aux extraterrestres venus de l'espace, mais qu'il ne croit pas non plus à la thèse de la maladie mentale de ses patients.
John E. Mack a été suspendu de ses fonctions à l'Université lors de la sortie de son livre. Puis quelques années plus tard, il a été réintégré sous les applaudisements de ses pairs.

Enfin un spécialiste de la santé mentale publie un DOSSIER crédible sur les expériences sexuelles implicant le phénomène extraterrestre avec des humains de tous âges, sexes et conditions sociales.

Dr. John E. Mack a eu le courage d'affronter l'opinion publique en associant deux tabous : la sexualité humaine dans le contexte de rencontres avec le phénomène extraterrestre - sans les préjugés scientifiques, religieux et culturels.

Quelle DOSE DE VÉRITÉ supportez-vous ?

Heureusement, M. John Mack avait déja établi sa notoriété professionnelle en tant que professeur de Psychiatre dans l'une des universités les plus prestigieuses des États-Unis d'Amérique, Harvard et son livre traitant de la psychanalyse de Laurence d'Arabie lui avait déjà valu le prix de littérature Pulitzer de 1977. (équivalent du Prix Goncourt pour la littérature francophone)

Auteur de
"Abuction—Human Encounters with Aliens" en 1994
"Passport to the Cosmos—Human Transformation and Alien Encounters" en 1999

Le 27 Septembre 2004, en sortant d'un dîner à Londres, il est renversé par une voiture, et décède de ses blessures.



http://www.esoterisme-exp.com/Section_etoile/JohnMack/mack.php