Maya du site encounter vous parle des abductions

Retour au dossier: Les plus grands scientifiques, les plus grands reporters vous en parlent librement

Retour au dossier: Les enlèvements extraterrestres - Un très lourd secret - Un sujet qui dérange

Des recherches de Maya,
la fondatrice du site Alien Encounters
,du Forum NousNeSommesPasSeuls
et du Forum UFO-INVESTIGATION
Une personne très investie dans l'ufologie et les abductions sur Internet.


Propos de août 2005 tirés du
Forum NousNeSommesPasSeuls



Les premiers cas "rescencés" d'enlévements se sont déroulés dans les années 30, et pas à la suite de l'affaire Betty et Barney Hill, et oui.!!!
Et bizarrement, le témoignage de ces personnes concorde avec le scénario typique des récits d'enlévements qu'on connait actuellement : missing time, paralysie, les Gris, examens médicaux d'intérêt génétique.

Il est trop facile de considérer les victimes d'enlèvements comme de gentils cinglés à l'imagination débordante parce qu'on n'a pas d'autre explication et rien que le fait d'envisageer que tout cela se déroule réellement fait peur et remet tant de choses en question.
Imaginez un peu, des êtres venus d'ailleurs, apparement technologiquement et intellectuellement beaucoup plus avancés que nous, ayant un contrôle absolu sur une, ou plusieurs personnes et pouvant faire ce qu'ils veulent et quand ils le veulent ! Pas rassurant hein?
Eh non! C'est pourtant la triste réalité et des milliers de personnes subissent sans rien pouvoir faire contre les sévices que ces êtres leur imposent.... et il serait vraiment temps de comprendre que ces personnes ne sont pas mythomanes, mais VICTIMES....

Quant au syndrome du foetus manquant, ces "incidents" sont repportés sur les dossiers comme "fausses couches" ou "grossesses nerveuses" par des médecins abasourdis qui constatent quelques semaines après avoir fait le diagnostique d'une grossesse, que le foetus a tout simplement disparu et qui ne peuvent tout simplement pas expliquer cela, alors ils donnent un terme à cette disparition et n'osent pas se mouiller de peur que cela nuise à leur réputation professionnelle et privée. 
Chaque femme sait très bien qu'une fausse couche ne se déroule pas comme ca, et hop, ni vu ni connu, sans aucune douleur. Ce sont des centaines de femmes qui sont touchées par ce phénomène, des femmes qui comme par hasard sont victimes d'enlèvements et cela, depuis leur enfance pour la plupart. Comme preuve, tu n'as que la bonne foi de ces femmes, qui souffrent non seulement des évènements qui les suivent depuis leur enfance, qui souffrent doublement puisque pour la plupart, leurs enfants sont également concernés et de plus, on leur "vole" l'enfant qu'elles portaient.

Quant aux scoop marks, il est étonnant quand même que plusieurs personnes d'une même famille se retrouvent du jour au lendemain avec une cicatrice identique, au même endroit du corps, sans pouvoir donner une explication ....

J'envisage également les choses avec prudence, je ne crois pas CHAQUE récit de prétendu abducté, avant de me faire une opinion, je pose des tonnes de questions, je compare, et surtout j'essaie de me faire une opinion de la personne en question.

Ah! et encore une petite chose, je ne cherche pas à me justifier, mais seulement à expliquer pourquoi ce sujet me tient tellement à coeur : je ne m'intéresse pas à ce sujet parce que je m'ennuie dans la vie et que l'éventualité de méchants Gris enlevant des humains est exaltante et donne un peu de piment à ma vie, je m'y intéresse car cela peut toucher n'importe lequel d'entre nous.

Au départ, je voyais les choses différement et puis, au fil du temps et de mes recherches, des contacts avec des personnes concernées, j'ai constaté que c'est malheureusement une triste réalité et bien des cas m'ont occasionné des nuits blanches. J'ai une profonde sympathie avec les personnes concernées, qui sont des personnes très équilibrées, certaines d'entre elles ressentent une telle haine contre leurs ravisseurs, et cela depuis des années, leur vie se retrouve chamboulée et bien entendu, elles ne trouvent aucune aide de la part du corps médical comme de la part de leurs proches (qui doutent de suite de leur sané mentale). Je suis en contact, et depuis assez longtemps, avec des abductés, j'ai bien entendu beaucoup plus de détails sur ces affaires, détails que je ne dévoilerais pas. Je suis concernée par le phénomène OVNI depuis que je suis gosse et depuis une dizaine d'années, je me documente sur les cas d'enlèvements et lis les travaux des personnes qui se consacrent aux enlevés : c'est un fait, il se passe réellement quelque chose qui n'est pas en rapport avec la santé mentale des personnes concernées.

Je conseille de lire les bouquins de Budd Hopkins et de John Mack pour se faire une meilleure opinion, on remarquera que les personnes concernées sont équilibrées, ne souffrent d'aucun problème psychique, que leur vie est loin d'être rose et qu'elles donneraient beaucoup pour que leur vie redevienne tout à fait normale et banale.

Imagine un hold-up dans une banque : le mec va prendre deux personnes en otage, un homme et une femme. Il va tirer une balle dans le genou de l'homme pour qu'il ne se sauve pas et va violer la femme durant cette prise d'otage. Ces personnes n'auront pas demander à être traitées de la sorte, tout le monde les considèrera comme des victimes.
Les abductés sont également des victimes...Ils se font enlever contre leur gré, on les soumet à des examens médicaux très douloureux, contre leur gré... Ces personnes subissent tout simplement sans pouvoir faire quoi que ce soit contre et ne demandent pas à subir ce genre de sévices.

Les aductés ne sont pas pris au sérieux et sont considérés, par la plupart, comme des personnes souffrant de troubles psychiques.... Ces preuves vont se retrouver rationnalisées et tout se retourne contre eux avec des "oui mais..." (une femme ayant subit le syndrome du foetus manquant, on dira :"La pauvre fille, elle se fait son film, elle a fait une grossesse nerveuse." Quant aux scoop marks, bien entendu, les abductés se seront blessés eux-même, volontairement ou involontairement. Les missing times de plusieurs heures, la personne aura eu une amnésie et aura erré durant des heures dans la nature avant de reprendre conscience, etc, etc...)

-Comment expliquer le traumatisme des victimes d'abduction, qui, bien avant d'avoir eu recours à l'hypnose régressive, ont des comportements étranges (peur inexpliquée du noir, de certains endroits, des médecins, du dentiste, etc)?

-Comment expliquer que des personnes ne s'étant jamais rencontrées, vivant à des milliers de kilomètres de distance les unes des autres et ne s'intéressant absolument pas au phénomène OVNI, racontent, sous hypnose régressive la même chose ?

-Comment expliquer les implants ?

-Comment expliquer les traces sur la peau. les cicatrices sortant de nulle part ?

-Comment expliquer chez les abduquées les grossesses interrompues et disparition du foetus, sans avoir fait de fausse couche ?

Trop de questions auxquelles on ne peut répondre... Les victimes de rr4 se trouvent constement ridiculisées.
Les rr4 ont bel et bien lieu, et Withley Strieber n'est qu'un exemple parmis tant d'autres....
Pour Withley Strieber, je rappelle une chose,
en fait, il ne s'était jamais intéressé au sujet, c'est à partir du moment où il a envisagé que ses rencontres étaient peut-être avec des extraterrestres qu'il a commencé à s'y intéresser. Mais il a refusé de se documenter avant et durant les séances d'hypnose pour ne pas être influencé dans ses souvenirs.

Jusqu'à maintenant, l'hypnose régressive est le seul moyen pouvant aider les victimes à se souvenir. Un patient ne peut jouer la comédie sous hypnose régressive et son thérapeute ne peut lui suggérer la peur, la douleur et autres sentiments de ce genre.
" Il n'existe pas de faux-souvenirs avec des émotions. Un souvenir avec des émotions est nécessairement un vrai souvenir, et non une "vision" ou un phantasme. Si le sujet éprouve de la peur ou de la tristesse, c'est que ce qu'il retrouve est authentique. " Cette affirmation ne vient pas de moi, mais de John Mack qui, je pense, était très bien placé pour expliquer le concept de l'hypnose régressive.
Rien n'est suggéré au patient lors de l'hypnose régressive (à part pour calmer la personne si nécessaire et bien entendu pour l'amener à une certaine période de sa vie) contrairement à l'hypnose thérapeutique ou des éléments seront suggérés (par exemple, dégout lorsqu'on allume une cigarette, dégout face aux sucreries, etc). Les éléments suggérés lors d'hypnose thérapeutique sont à court terme, ils sont à renouveler au bout de deux ou trois semaines.
L'hypnose régressive est également utilisée comme preuve aux USA, lors de procès.


Je suis en contact avec des victimes de rr4 et des contactés, depuis plus d'un an, des personnes adorables, de vrais amis qui veulent avant tout rester anonyme, certain ne dévoilent même pas leur secret à leur famille, par peur du ridicule. des personne traumatisées par ce qu'elles vivent ou ont vécu. Et je sais, après des années de documentation diverse, que l'hypnose régressive est "un" des moyens de se souvenir des "trous" entre deux souvenirs...

Sources:
http://nousnesommespasseuls.xooit.com/t1678-Withley-Strieber-%22Communion%22.htm
http://nousnesommespasseuls.xooit.com/t1678-Withley-Strieber-%22Communion%22.htm?start=30
Voir aussi:
http://rencontre.r.4.free.fr/alienencounters/
http://ufo-investigations.nice-forums.com/aliens-et-abductions-f5/