Make your own free website on Tripod.com

Vira Cocha

 

Viracocha: Le dieu créateur

Sur le linteau du plus gros monolithe de Tiahuanaco, la porte du Soleil, se trouve une représentation du dieu Viracocha. Il était aussi connu sous le nom de Tonapa et de Pachacamac.

Il existe plusieurs versions des légendes entourant Viracocha,  dans le livre  "Histoires et récits insolites", publié par Sélection du Reader's Digest, Viracocha était un homme blanc de haute taille, au visage carré, avec des yeux bleus et des cheveux blonds coupés comme ceux d'un moine. On dit qu'il est arrivé au 5ème siècle après JC, et qu'il a enseigé au peuple les techniques de l'agriculture et de l'irrigation.

 

=====

La porte du Soleil à Thiahuanaco montre un calendrier avec d’étranges créatures à quatre doigts. Au milieu de cette porte, un personnage central rayonne. A droite et à gauche, trois rangées de petits êtres, quarante-huit en tout. Leurs mains n’ont que quatre doigts. Motif cosmique, cela saute aux yeux. Le calendrier lui indique deux cent quatre-vingt-dix jours par an, vingt-quatre jours par mois, trente heures par jour. Et d’après le professeur Posnansky et le Docteur Kiss, dix-neuf éclipses solaires sont indiquées comme s’étant régulièrement produites chaque mois. Quelle folle énigme ! 
Ces êtres à quatre doigts apportèrent-ils ce calendrier d’une autre planète ?

ICI - Le calendrier de Thiahuanaco, un calendrier d'Ailleurs !

 

 

Sources : 

LES SOUCOUPES VOLANTES de Jacques Pottier. 1975.
Livre des anciens astronautes de Jacques Bergier et Georges H.Gallet – 1977.